• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un squelette humain découvert par des chasseurs dans le Jura

© Google maps
© Google maps

Une macabre découverte a été faite ce dimanche en fin de journée dans les bois situés entre Champdivers et Molay, non loin de Tavaux dans le Jura. Il s'agit d'un squelette pour l'instant non identifié.

Par S.R

Selon nos informations, un squelette humain a été retrouvé par des chasseurs, dimanche 18 novembre en fin de journée dans le Jura, et plus précisément dans les bois entre Champdivers et Molay.

Pour l'instant, les enquêteurs disposent de peu d'éléments. Il s'agirait d'un squelette d'adulte mais une analyse ADN et une analyse de la dentition permettront de déterminer exactement l'âge et la date du décès de la victime. La découverte a été faite dans un endroit complètement isolé. Ce lundi matin, le périmètre était totalement sécurisé par les enquêteurs, selon nos informations. Les techniciens en identifications criminelle de la gendarmerie se sont rendus sur place. 

Alors que le procureur de la République de Besançon a donné une conférence de presse ce lundi matin pour annoncer la fin des recherches du corps de Narumi Kurosaki, jeune étudiante japonaise tuée à Besançon, dont le corps n'a jamais été retrouvé la découverte de ce squelette interroge.
 

Selon le Procureur de la République du Jura, les premières constatations indiquent qu'il ne s'agirait pas du corps de la jeune japonaise disparue le 4 décembre 2016 à Besançon. Les analyses ADN et de la dentition de la personne décédée pourraient confirmer cette thèse et les résultats pourraient être dévoilés dans les jours qui viennent. 

En plus de Narumi Kurosaki disparue depuis bientôt deux ans à Besançon, deux personnes adultes, un homme et une femme sont portées disparues depuis plusieurs mois dans le département du Jura. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus