Cet article date de plus de 5 ans

La canicule s'étend, la Bourgogne est toujours en vigilance orange

40 départements sont concernés par l'épisode de canicule et sont placés en vigilance orange par les services de Météo France mardi 30 juin 2015. Les 4 départements bourguignons restent en orange. 

© France 3 Bourgogne
C'est une vague de chaleur sans précédent pour un début d'été qui est annoncé sur l'ensemble de la France. Les températures ont commencé à grimper ce week-end. Dans le sud du pays, la canicule est annoncé dès lundi 29 juin. La carte prévisionnelle de Météo France se couvre entièrement de rouge pour les prochains jours. Rouge, la couleur de l'alerte maximale du plan canicule.   

La vigilance canicule s'étend vers le Nord et l'Est : 40 départements sont concernés ce mardi 30 juin à 16h. La vigilance court jusquà mercredi 16h :
Bourgogne, Ile-de-France, Limousin, Franche-Comté, Ain (01), Allier (03), Cher (18), Dordogne (24), Indre (36), Loire (42), Loiret (45), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Puy-de-Dôme (63), Rhône (69), Aisne (02), Aube (10), Cantal (15), Haute-Loire (43), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Nord (59) et Vosges (88).

Les prévisions pour mercredi sont limpides Le temps restera très chaud et globalement bien ensoleillé. Autour du golfe du Lion, des entrées maritimes de nuages bas se dissiperont en matinée. Les maximales de 23 à 29 degrés de la Bretagne à la Vendée et à la côte basque, 28 à 34 autour de la Méditerranée et en Corse, 33 à 38 degrés en général ailleurs, elles flirteront parfois avec les records de début juillet. On risque encore d'atteindre ou dépasser les 40 degrés par endroits, sur les régions Centre, Auvergne, Bourgogne et Ile-de-France.

Une réunion interministérielle a eu lieu lundi en début d'après-midi à Matignon : elle réunissait les directeurs de cabinet de plusieurs ministères et secrétariat d'Etat (Santé, Personnes âgées, Personnes handicapées et exclusion, Intérieur, Travail, Ecologie, Transports, Agriculture, Education nationale, Jeunesse) et le directeur général de la Santé Benoît Vallet. Il s'agissait de "faire le point sur le dispositif prévu", s'assurer que "tout est bien en place" pour traverser les fortes chaleurs qui s'annoncent cette semaine.

Les prévisions annonçaient déjà au moins 30°C sous abri dès lundi 29 juin en Bourgogne, et on attend pendant l'épisode caniculaire, des températures supérieures de 8°C à 9°C à la normale. Des records de chaleurs pourraient être battus à partir de mercredi, avec une situation comparable dans les grandes villes, aux canicules de 1952, 1976 et 1947.  

La canicule se définit comme de très fortes chaleurs qui persistent le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs.
Les personnes les plus fragiles ( bébé, jeunes enfants, les personnes de plus de 65 ans, et les travailleurs en extérieur exposés au soleil ) peuvent avoir un "coup de chaleur", et risquent aussi une déshydratation.

Depuis 2004, et afin d'éviter une catastrophe sanitaire comme en 2003 (15 000 morts en 3 semaines - entre le 1er et le 20 Août), un Plan Canicule édicte chaque année la conduite à tenir et répertorie les services et numéros de téléphone utiles, notamment la plateforme téléphonique « Canicule info service » accessible au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au samedi de 8 heures à 20 heures).

Le Plan Canicule comporte quatre niveaux:

Les recommandations habituelles  


Canicule : Les espaces publics climatisés mobilisés par le ministère de l'écologie et du développement durable
La ministre de l'Ecologie et du Développement durable, Ségolène Royal, a annoncé la "mobilisation" des espaces publics climatisés afin de soulager les personnes
souffrant de la canicule annoncée.

En visite dans l'Aveyron, la ministre a décrété la "mobilisation de tous les espaces climatisés pour que les personnes puissent venir s'y asseoir".
Mme Royal a cité notamment les "galeries commerciales, les cinémas, les bibliothèques". "Un inventaire sera fait dans toutes les communes", a-t-elle ajouté.

La ministre a appelé à être "très vigilant car la canicule va durer jusqu'à la mi-juillet même s'il peut y avoir de fortes variations de températures".

Selon Météo France, l'épisode de chaleur intense débutera mardi-mercredi dans le Sud-Ouest, le Massif central et le Nord, et jeudi-vendredi dans l'Est, et ce
jusqu'à la fin de la semaine.

(AFP)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société météo