Surmont : savez-vous cultiver la fraternité avec les réfugiés ?

Planter des pommes de terre pour cultiver l'amitié avec les migrants : c'est l'idée original d'un groupe de bénévoles, à Surmont, dans le Doubs. / © France 3 Franche-Comté / D. Colle
Planter des pommes de terre pour cultiver l'amitié avec les migrants : c'est l'idée original d'un groupe de bénévoles, à Surmont, dans le Doubs. / © France 3 Franche-Comté / D. Colle

« Migrants, vous êtes les bienvenus » : c'est le message que veut faire passer le collectif « Sancey-Belleherbe » du Doubs. Il a organisé une journée d’amitié et de fraternité.

Par Raoul Advocat

La peur de l’étranger ? Ce n’est pas pour eux, les membres du collectif "migrants de Surmont-Belleherbe", dans le Doubs. L’accueil des réfugiés serait plutôt une évidence pour eux.

Ce dimanche, ils avaient organisé une journée d’amitié et de fraternité. Avec une idée originale : planter des pommes de terre !  Pourquoi faire ? Pour montrer l’importance de se prendre en charge par l’alimentation. Et pour cultiver l’amitié et la fraternité.

Soudan, Syrie, Yemen



Au programme aussi, un pique-nique et une partie de football. Ce dimanche, les bénévoles ont accueilli une quinzaine de migrants. Des Soudanais, Syriens et Yéménites,  présents en France depuis un an environ.

Surmont, journée d’amitié avec les migrants
« Migrants, vous êtes les bienvenus » : c'est le message que veut faire passer le collectif « Sancey-Belleherbe » du Doubs. Il a organisé une journée d’amitié et de fraternité. Intervenants : Bilal, migrant, Blandine, collectif migrants "Sancey-Belleherbe", Pascale, collectif migrants "Sancey-Belleherbe". Reportage : T. Martinez-Delcayroux, D. Colle. Montage :; J-P Maujard.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus