Territoire de Belfort : Thierry Burkhard devient chef d'État-major des armées

Originaire de Delle dans le Territoire de Belfort, le militaire Thierry Burkhard a été nommé chef d’État-major des armées par l’Elysée, dimanche 13 juin 2021.

Thierry Burkhard, originaire de Delle dans le Territoire de Belfort, va prendre la tête des armées françaises.
Thierry Burkhard, originaire de Delle dans le Territoire de Belfort, va prendre la tête des armées françaises. © MAXPPP / LUDOVIC MARIN

L'armée française change de chef et celui qui prendra la place de l’actuel chef d’État-major, est un...Terrifortain ! Thierry Burkhard a été désigné nouveau chef des armées à partir de l’été. Une décision prise par l’Elysée dimanche 13 juin 2021. Il remplace ainsi le général François Lecointre, qui quittera ses fonctions après le 14 juillet, un départ revendiqué comme sa décision, après quatre ans de poste.

Un militaire originaire de Delle

À 56 ans, Thierry Burkhard, était chef de l'Armée de Terre depuis 2019. Il est né et a grandi à Delle dans le Territoire de Belfort. Il sort de Saint-Cyr en 1988 puis intègre ensuite la Légion étrangère. Durant sa carrière, il est projeté sur divers théâtres : l’Irak, la Ex-Yougoslavie, le Tchad ou encore le Gabon.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et Vice-Président de la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées a félicité cette nomination :

C’est une excellente nouvelle pour nos armées et pour la France. La vision stratégique et le charisme de Thierry BURKHARD font de lui un des officiers les plus remarquables de sa génération.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et Vice-Président de la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées

Thierry Burkhard devrait orchestrer un bouleversement stratégique majeur au sein de l’armée : "Ça fait plus de dix ans que l'armée s'est concentrée sur la menace du moment qu'était le terrorisme militarisé", expliquait-il en novembre à l'AFP. "L'armée de Terre doit changer d'échelle et se préparer à des conflits plus durs, de haute intensité".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité