• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Alstom Belfort : l'ensemble des syndicats appelle à la grève le 27 septembre

Le site d'Alstom Belfort, une ville dans la ville / © Pascal Sulocha
Le site d'Alstom Belfort, une ville dans la ville / © Pascal Sulocha

L'intersyndicale CFE-CGC, CGT, CFDT, FO d'Alstom a appelé mercredi tous les salariés du constructeur ferroviaire à débrayer le 27 septembre contre le projet d'arrêt de la production de trains à Belfort.

Par Sophie Courageot

L'intersyndicale exige que le PDG du groupe Henri Poupart-Lafarge vienne "s'expliquer" devant les instances représentatives du personnel et, en attendant, suspende toutes les négociations sociales en cours.

Maintenir tous les sites en France

L'intersyndicale appelle également les salariés à manifester à 11H00 devant le siège du groupe à Saint-Ouen, près de Paris. La date du 27 septembre correspond à celle du prochain Comité central d'entreprise trimestriel.
Dans un tract, les syndicats d'Alstom réclament  "le maintien de tous les sites Alstom Transport en France et le maintien de tous les emplois sur chaque site, notamment sur Belfort", "l'arrêt de la délocalisation des fabrications et des études" et "la réintégration sur les sites français des activités délocalisées".

L'intersyndicale demande par ailleurs à l'Etat, qui possède 20% des droits de vote au CA d'Alstom, de "prendre ses responsabilités pour assurer le maintien de tous les sites industriels, notamment celui d'Alstom Transport à Belfort, et de tous leurs emplois".

A Belfort la mobilisation monte aussi 


Une manifestation initialement prévue contre la loi travail mobilisera les Alsthommes jeudi 15 septembre dès 10 heures dans les rues de la cité du Lion.

Les élus belfortains dont le maire LR Damien Meslot ont appelé à une journée ville morte le samedi 24 septembre. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus