Alstom : des emplois menacés ?

Le rapprochement entre GE et Alstom va-t-il entraîner des suppressions d'emplois ? L'information donnée par un cabinet d'audit a été démentie par le gouvernement mais à Belfort, berceau d'Alstom, on est très attentifs aux différentes annonces.

Printemps 2014 : le groupe américain General Electric (GE) s'engage à  créer 1 000 emplois net en France. Engagement pris devant le gouvernement. Pourtant 10 300 emplois seraient menacés dans le monde. 2000 en France sur les 65 000 salariés du groupe Alstom Power. Les 28 000 employés du pôle ferroviaire, qui restera français sous la bannière Alstom, ne sont, eux, pas concernés.

Reportage Lucile Burny et Yann Schmitt.

Avec Alain Ogor : délégué syndical CGT-Alstom Power CFDT et Pascal Novelin : délégué syndical CGT-Alstom Transport