• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Alstom Belfort : un collectif de citoyens appelle à la résistance

Denis Jeangérard et Bruno Kern décidés à se battre pour sauver Alstom Belfort / © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard
Denis Jeangérard et Bruno Kern décidés à se battre pour sauver Alstom Belfort / © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard

Supprimer le site d'Alstom Belfort, n'est pas acceptable, pas négociable pour eux. Trois hommes ont monté un collectif baptisé "la locomotive". Ils appellent à résister et à défendre le site historique du constructeur ferroviaire où travaillent plus de 400 salariés.   

Par Sophie Courageot

Ils ne sont que trois pour l'instant mais espèrent être beaucoup plus nombreux. On ne peut pas laisser partir le site de Belfort comme ça, résume-t-ils.

Parmi eux ont trouve Denis Jeangérard, ancien salarié pendant 40 ans sur le site. Il a été de longues années élu CGT.
Bruno Kern, lui est avocat. Il a défendu les salariés d'Alstom dans le dossier de l'amiante. Son père,  et ses oncles ont travaillé chez Alstom.
Alain Ogor, lui est toujours actif à la CFDT chez Alstom, il a été adjoint au maire de Belfort. 

Nous voulons que la ville se lève pour sauvegarder cette usine qui fait partie de notre histoire. Leur collectif "La locomotive" devrait ouvrir une page Facebook prochainement.

Le collectif appelle à rejoindre la marche de soutien prévue jeudi 15 septembre dans les rues de Belfort. 

Un collectif citoyen pour défendre le site d'Alstom Belfort
Ils sont trois pour l'instant. Et appellent Belfort à résister. Avec Denis Jeangérard et Bruno Kern fondateurs du collectifs la locomotive. Reportage T.Chauffour et L.Brocard.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus