Après Besançon, Belfort s'apprête à accueillir 11 réfugiés qui ont fui l'Afghanistan et les talibans

La Préfecture du Territoire de Belfort annonce ce mardi 21 septembre l'arrivée de réfugiés dont des enfants.

11 personnes dont deux enfants évacués d'Afghanistan vont fouler prochainement le sol du plus petit département de France. 

Dans le cadre des opérations d’évacuation d’urgence effectuées par la France depuis Kaboul, le département accueillera 10 personnes de nationalité afghane et une autre de nationalité pakistanaise. Cette arrivée, qui s’intègre dans la démarche nationale d’accueil par la France de personnes évacuées d’Afghanistan, est la première organisée dans le Territoire de Belfort.Les ressortissants étrangers sont hébergés sur les communes de Belfort et Delle au sein d'un centre d’accueil de demandeurs d’asile.

Les personnes qui souhaiteront rester en France seront accompagnés dans leur demande d’asile. 

Des tests de dépistage COVID 19 ont été effectués sur toutes les personnes évacuées et les personnes accueillies, sauf schéma vaccinal complet, ont dû respecter une quarantaine de 10 jours et un isolement en cas de dépistage positif.
Une vaccination contre la COVID 19 a systématiquement été proposée à ces réfugiés.

A Besançon, 16 réfugiés afghans sont arrivés au mois de septembre après les évacuations réalisées par la France à Kaboul.

2.600 Afghans évacués vers la France


Avec la prise de Kaboul par le mouvement extrémiste le 15 août, les opérations d'évacuations menées par plusieurs pays -dont la France - se sont multipliées, souvent par le biais de pays du Golfe, comme le Qatar ou les Emirats arabes unis.
"L'ensemble des services de l'État reste pleinement mobilisé pour assurer de nouvelles évacuations dès que possible de nos compatriotes qui resteraient sur place et des Afghanes et Afghans particulièrement menacés à raison de leurs engagements", précise le communiqué du Quai d'Orsay. 16 Français bloqués en Aghanistan ont pu rentrer ces dernières heures en France.

Au total, environ 2.800 personnes ont été évacuées d'Afghanistan par Paris, parmi lesquelles quelque 2.600 Afghans, selon des chiffres officiels.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration