Belfort : Amal, la marionnette géante symbole des enfants réfugiés déambulera ce jeudi dans la vieille ville

Ce jeudi 30 septembre 2021, la ville de Belfort va accueillir la gigantesque marionnette Amal, jeune syrienne de neuf ans symbole de l’exil des réfugiés à travers l’Europe. Une grande déambulation et des concerts sont prévus pour accompagner la déambulation de la marionnette.

Elle s’appelle Amal et mesure 3,5 mètres de haut. Partie de la frontière turco-syrienne le 27 juillet dernier, la marionnette géante créée par la célèbre compagnie Handspring Puppet poursuit son périple de 8 000 kilomètres à travers l’Europe. Un voyage d’espoir, qui symbolise l’odyssée des réfugiés syriens, et qui doit la faire passer par huit pays et traverser 61 villes avant de rejoindre Manchester en novembre prochain, sa destination finale.

Après la Turquie, l’Italie et la Suisse notamment, Amal doit revenir en France ce jeudi après un arrêt express à Toulon la semaine dernière. Et son voyage l’emmènera à Belfort ce jeudi 30 septembre où elle jouera - comme dans chacune des villes par lesquelles elle est passée - une scène visant à sensibiliser le public au destin des réfugiés mineurs séparés de leur famille.

"Belfort fier d'accueillir Amal"

"Une grande déambulation sera organisée à partir de 17 heures. Pour l’occasion la compagnie Graine de Vie a conçu un immense oiseau de 9 mètres d’envergure qui sera le guide d’Amal à Belfort. Il va l’accompagner tout au long de son trajet à travers la ville" explique Antonin Lang, directeur du Théâtre de marionnettes de Belfort, "La venue d’Amal représente beaucoup de choses pour nous. C’est un grand projet d’action culturel et nous sommes fiers de l’accueillir à Belfort".

Le projet du voyage d’Amal est né il y a un an et demi. Alors quand Eleonora Rossi - directrice du Théâtre du Granit de Belfort qui co-organise la venue de la marionnette - a été sollicitée, elle n’a pas hésité une seconde : "On est en émulsion depuis des mois. C’est un projet magnifique. Refaire ce parcours à pieds a beaucoup de sens pour nous. Dans chaque ville où elle passe, Amal vient en fait chercher sa maman. C’est un message extrêmement poétique qui montre que l’art et la culture dépasse les frontières. A Belfort nous tenions à partager ce message, à sensibiliser le public à cette cause" se félicite la directrice du Théâtre.

"Un message d'espoir"

"La marche d’Amal est un message positif, un message d’espoir" expliquait d’ailleurs sur France Inter Claire Bejanin, productrice de l’événement en France, "L’idée était vraiment d’attirer l’attention sur les difficultés que ces enfants traversent en suivant une narration". 

Autour de la gigantesque marionnette, la place d’Armes de la vieille ville s’apprête à vibrer pendant trois heures au rythme des spectacles et d’une déambulation collective. Défiles, banderoles, flash mob et concert de rap, la Cité du Lion va accueillir Amal comme il se doit et inaugurer par la même occasion sa nouvelle académie européenne des marionnettes.

Une académie pour marionettistes inaugurée 

"C’est un nouveau type d’institution pour tous les artistes" précise Antonin Lang, "Notre académie fonctionnera sous la forme d’appels à projets. Les artistes intéressés par notre formation seront pris en charge de A à Z. L’Académie les suivra financièrement et leur proposera des aides, laboratoires numériques et résidences à Belfort et dans toute l’Europe" poursuit-il.

Pour l’inauguration de sa nouvelle académie, le Théâtre du Granit organisera de jeudi à samedi de nombreuses activités autour de la marionnette. Le samedi 2 octobre seront notamment proposés des ateliers d’initiation : création, manipulation, chorégraphie et construction de marionnettes au programme.

Réservation au 03.84.58.67.67 ou reservation@grrranit.eu (pass sanitaire obligatoire pour les activités du samedi)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture théâtre réfugiés société migrants immigration