Belfort : Le député européen Christophe Grudler a pu parler avec Thomas Pesquet avant son départ pour l'ISS

Christophe Grudler, député européen (MoDem) est à Cap Canaveral aux Etats-Unis pour le départ de l’astronaute français Thomas Pesquet vers l’ISS, la Station Spatiale Internationale. Compte rendu de leur entrevue.

Mercredi 21 avril, entretien entre Thomas Pesquet et le député européen Christophe Grudler (MoDem)
Mercredi 21 avril, entretien entre Thomas Pesquet et le député européen Christophe Grudler (MoDem) © Bureau du député européen Christophe Grudler

Le Belfortain Christophe Grudler est rapporteur pour son groupe du programme spatial européen et également Vice-Président du Sky and Space Intergroup du Parlement européen.

Il a été invité par l’Agence Spatiale Européenne en Floride. Il pourra ainsi assister au départ de Thomas Pesquet, prévu initialement jeudi 22 avril, il est reporté d'une journée à cause des conditions météo défavorables.

Mercredi 21 avril, à 1 h00 du matin (8h00 heure française), il a eu le privilège d’échanger avec Thomas Pesquet l'avant-veille de son décollage. Le député européen était accompagné par Philippe Étienne, Ambassadeur de France aux États Unis. L’échange s’est déroulé avec les 4 astronautes, Thomas Pesquet et ses trois collègues, 2 Américains, Robert Shane Kimbrough et K. Megan Mc Arthur et le Japonais Akihiko Hoshide. A cause des règles sanitaires, ils étaient séparés par une vitre et il a eu lieu dans le bâtiment de Cap Canaveral où les astronautes sont en quarantaine jusqu’au décollage de vendredi 23 avril.

Christophe Grudler déclare : «Thomas Pesquet m’a semblé en très grande forme, totalement prêt et serein pour sa mission européenne Alpha. La dynamique de groupe s’opère bien avec ses collègues : ils se connaissent bien et s’apprécient. » 

Le député européen a souligné que cette mission "est très importante pour l'Europe, ça correspond à notre autonomie stratégique, en coopération internationale autour de la recherche et de l'innovation. La poursuite de ces programmes de recherches, c'est dans l'intérêt des citoyens européens.... Demain, c'est la lune. après-demain, vers Mars."

Christophe Grudler et Thomas Pesquet à Cap Canaveral, mercredi 21 avril
Christophe Grudler et Thomas Pesquet à Cap Canaveral, mercredi 21 avril © Bureau du député européen Christophe Grudler

Il poursuit : « Lors de l’échange, j'ai évoqué sa région d’origine, la Franche Comté, d’où est originaire la compagne de Thomas Pesquet (Elle est originaire du Jura, ndlr). Ce dernier s’est rappelé que pour son précédent vol, il avait emporté «du Comté de Poligny». Cela n’a malheureusement pas été possible pour cette nouvelle mission, car le Food Lab de la NASA n’autorise pas le fromage au lait cru. Peu importe, je lui ai promis de lui faire déguster un morceau de Comté à son retour sur Terre, dans six mois. »

Le député européen assistera vendredi 23 avril au lancement de Cap Canaveral, à 5H49 soit 11 h 49 heure française.

Les missions de Thomas Pesquet

Thomas Pesquet a déjà séjourné dans l’ISS, c’était il y a 4 ans et demi. Dans la seconde partie de cette mission, il sera commandant de l’ISS. Au cours de ses 6 mois de mission, il effectuera 4 sorties dans l’espace, notamment pour ajouter de nouveaux panneaux solaires pour augmenter la capacité en énergie de l’ISS. Il mènera une centaine d’expériences, pour étudier le vieillissement des cellules souches et l’évolution de la maladie d’Alzheimer et participera également à des recherches sur le sommeil dans l’espace. Dans l’ISS, le soleil se couche, dans une journée… 16 fois !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
international espace culture sciences