• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Belfort : le Musée des Beaux-Arts rouvre ses portes

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

Le Musée des Beaux-Arts de Belfort a rouvert ses portes le 2 mars 2019. Après deux ans et demi de fermeture, les collections sont de retour dans la Tour 41, au bastion Vauban. Florence Cicolella et l'équipe de Sur ma route font étape au coeur de ce musée. 

Par Morgane Hecky

En matière de patrimoine belfortain, le Lion de Bartholdi trône fièrement au-dessus de la ville. Côté culture il a su s'entourer du Musée d'Histoire installé au coeur de la Citadelle, du Musée d'art moderne - Donation Maurice Jardot situé rue de Mulhouse, de la Tour 46 ainsi que du Musée des Beaux-Arts.
Situé dans la Tour 41, à ne pas confondre avec la Tour 46 qui organise des expositions temporaires, on retrouve le Musée des Beaux-Arts. Après plus de deux années de fermeture suite à la restauration de la voûte du bâtiment, le musée à rouvert ses portes au public le 2 mars 2019.
L'occasion pour Florence Cicolella et l'équipe de Sur ma route d'y faire un tour. Le Musée est installé rue Georges Pompidou dans une tour pentagonale imaginée par Vauban. Il y siège depuis 2008, et attire près de 5 000 visiteurs par an. Mais comment choisir les œuvres qui y sont mises en lumières ? Marc Verdure, directeur des Musées de Belfort, explique : 

Il faut savoir qu’il y a 5 000 œuvres au Musée des Beaux-Arts, on a dû en choisir à peu près une centaine. 

On retrouve dans ce musée des œuvres de Gustave Courbet, Gustave Doré ou encore Auguste Rodin. Les créations exposées dans les cinq salles sont sélectionnées soigneusement. Un grand nombre des œuvres graphiques dévoilées sont issues de l'imaginaire de Camille Lefèvre, qui possède sa propre salle. Une chance pour les Musées de Belfort, qui ont été les bénéficiaires du fonds d’atelier et de la collection du sculpteur. 
Les collections qui s'exposent au Musée des Beaux-Arts évoluent régulièrement, pour préserver les oeuvres. L’accrochage doit être renouvelé fréquemment, car les créations sont fragiles et craignent la lumière. Nolwenn Rainis, est chargée des collections et de la coordination des expositions et s'assure que tout se passe bien lors de cette transition.

Je vais effectuer un constat de l'état de l'oeuvre, une sorte de bilan sanitaire pour regarder l'état de conservation de cette oeuvre avant qu'elle retourne en réserve. Nolwenn Rainis 

Les accrochages se réinventent régulièrement pour pouvoir montrer au public l'étendue de la collection du Musée et du patrimoine régional. Une façon pour la ville de Belfort et ses musées de s'inscrire dans une dynamique d'échanges entre les habitants, les touristes et les oeuvres. Depuis la réouverture du musée, le peintre belfortain Bernard Gantner est à l'honneur. Le parcours du musée s'achève avec la découverte de ses travaux, mis en lien avec le fonds d'estampes japonaises d'Hokusai et Hiroshige.
 

Infos pratiques 

Horaires 
Du 1er avril au 30 juin :  ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, sauf le mardi.
Du 1er juillet au 31 août : ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.

Tarifs pour la saison printemps / été 
Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 7€

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus