Le combat contre la réforme des retraites "n'est pas terminé", annonce le patron de la CGT Philippe Martinez à Belfort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Adrien Gavazzi
Philippe Martinez s'était déjà rendu fin janvier auprès des grévistes de l'hôpital de Perpignan.
Philippe Martinez s'était déjà rendu fin janvier auprès des grévistes de l'hôpital de Perpignan. © Nicolas Parent - maxPPP

Le syndicaliste s'est exprimé devant une centaine de membres de la CGT ce mardi 18 février 2020, à la maison du peuple de Belfort, avant de prendre la direction de l'hôpital Nord-Franche-Comté. 

Il est de toutes les luttes, sur tous les fronts. Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez était en déplacement ce mardi 18 février 2020 à Belfort, où il a rencontré une centaine de cégétistes de toute la région Franche-Comté, rassemblés pour l'occasion à la maison du peuple.

Parmi les thèmes évoqués : la nécessité de poursuivre le combat contre la réforme des retraites, ou encore le dossier Alstom, un jour après l'annonce du rachat par le constructeur français du Canadien Bombardier.
 
« Dans ce genre de rachat présenté comme un mastodonte, ce sont les salariés qui paient les pots cassés, et les actionnaires qui s'en mettent plein les poches », a-t-il notamment dénoncé. Son interview complète est disponible ici :
 

Plus tard dans la journée, Philippe Martinez s'est rendu à Trévenans, à quelques kilomètres de Belfort, pour écouter les doléances du personnel de l'hôpital Nord-Franche-Comté, en grève symbolique comme partout en France. 

« Il y a une vraie souffrance à l'hôpital, a-t-il déclaré. L'hôpital est traité comme une entreprise privée : on parle rentabilité au lieu de parler qualité des soins. »

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.