Cet article date de plus de 4 ans

La mère d'Imad Ibn Ziaten assassiné par Mohamed Merah est à Belfort

Dans le cadre d’un projet mené par le collège Vauban de Belfort, Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad Ibn Ziaten assassiné par Mohamed Merah à Toulouse en 2012 interviendra ce mardi pour sensibiliser les élèves sur les dangers de la discrimination. 
Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad Ibn Ziaten, lors de son intervention dans un collège en Alsace, en janvier 2017.
Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad Ibn Ziaten, lors de son intervention dans un collège en Alsace, en janvier 2017. © Franck Kobi (MAX PPP)
Depuis le 11 mars 2012, Latifa Ibn Ziaten mène un combat. Un combat pour la paix. Son fils, soldat français, a été assassiné à Toulouse le 11 mars 2012 par Mohamed Merah. Première victime du terroriste islamiste franco-algérien. Depuis elle sillonne la France pour délivrer des messages de paix et sensibiliser les jeunes à la laïcité, aux dangers de l’intégrisme par le biais de son association Imad pour la Jeunesse et pour la Paix.

Son action en adéquation avec le projet « Place de la république » du collège Vauban l’amène ce mardi 28 mars à Belfort pour intervenir auprès des élèves de 4e et favoriser ainsi les échanges et les débats autour des discriminations et le racisme.

Sensibiliser les jeunes aux diverses discriminations après l'assassinat de son fils par Mohamed Merah. Interview de Fatima Ibn Ziaten, Arthur et Emma, élève de quatrième, Jean-Jacques Fito Principal du Collège Vauban à Belfort / Reportage de Michel Buzon et Sébastien Poirier

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société