Municipales - Coronavirus à Belfort : en attendant les résultats du 1er tour, quelle est la participation au scrutin ?

Ce dimanche 15 mars 2020 a lieu le premier tour des élections municipales alors que la France a enclenché le stade 3 de la lutte contre l'épidémie. A Belfort, où le maire sortant Damien Meslot (LR) se représente, voici ce qu'il faut savoir des enjeux, des candidats, et de la participation. 
Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de General Electric, avec la suppression de centaines d'emplois, a été l'un des thèmes de la campagne électorale des municipales de Belfort.
Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de General Electric, avec la suppression de centaines d'emplois, a été l'un des thèmes de la campagne électorale des municipales de Belfort. © MAXPPP / Marc André
En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, la participation était attendue en baisse, partout en France. Les chiffres le confirment. La baisse est très forte dans le Territoire de Belfort :Une baisse de près de 28 points, qui pourrait être qualifiée d'effondrement, surtout dans un département plutôt habitué à des taux de participation plus élevés que la moyenne française.

 
 
A 18h00, à la clôture du bureau de vote A1 de la vieille ville de Belfort, il y a une centaine de votants en moins par rapport à 2014.
A 18h00, à la clôture du bureau de vote A1 de la vieille ville de Belfort, il y a une centaine de votants en moins par rapport à 2014. © Lucie Thiery



Dès l'entrée dans les bureaux de vote, l'épidémie de coronavirus rappelle sa présence dans le pays : toutes les consignes de sécurité sont bien visibles.

 

 

En 2014, Belfort basculait à droite



Le successeur du maire sortant de Belfort, Damien Meslot, sera-t-il... Damien Meslot  ?  En 2014, le candidat LR avait remporté l'élection municipale sous les couleurs de l'UMP. Il mettait fin à près de quatre décennies de domination de la gauche dans la cité du lion.

Damien Meslot avait remporté la "quadrangulaire" du deuxième tour avec 47.39 % des voix, devant Etienne Butzbach (PS   31.96 %), Marc Archambault (FN   10.43 %) et Bastien Faudot (MRC  10.22 %).

Cette année-là, la participation avait été de 56.33 % au 1er tour et de 58.26% au 2ème tour. 

 

 

L'inconnue de la participation

Dans le Territoire de Belfort, l'année 2019 a été marquée en particulier par l'annonce de la suppression de plusieurs centaines d'emplois chez General Electric.
 



Le PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) est au centre du débat politique belfortain depuis son annonce, au lendemain des élections européennes. A la question de l'économie s'ajoutent chez la plupart des candidats celles de l'écologie, du commerce au centre-ville et de la sécurité. 

Opposition divisée


Damien Meslot est considéré comme le favori du scrutin 2020. En effet, malgré la crise sanitaire liée au coronavirus, qui aura peut-être des conséquences sur la participation, l'opposition au maire sortant est particulièrement morcelée :


Il y a une grande absente parmi les listes à Belfort : celle du Rassemblement National. Marie-Laure Duchanoy, déléguée départementale du RN, devait conduire la liste. Faute de candidats en nombre suffisant, elle a renoncé.

A Belfort, le RN était arrivé en tête des dernières élections en date, les européennes de 2019. En 2014, aux municipales, le Front national, prédécesseur du RN, avait obtenu 12% des suffrages au premier tour. Le choix de ces électeurs risque de peser lourd au premier tour de ce dimanche 15 mars 2020.
 

Les candidats au 1er tour des municipales de Belfort

 

Tous les résultats des élections municipales en Bourgogne-Franche-Comté

► sur notre page spéciale MUNICIPALES 2020

► sur la page résultats de franceinfo


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections coronavirus/covid-19 santé société