PHOTOS. Eurockéennes 2019 : Columbine, les enfants terribles du rap français

© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté

Columbine, c'est avant tout un collectif de rap français qui avait décidé de ne pas se prendre au sérieux. Et puis au fil du temps, le succès est arrivé. Sur les réseaux sociaux, on les adule comme on les déteste. Ils étaient sur la scène de la Greenroom des Eurockéennes le dimanche 7 juillet.

Par Morgane Hecky

Dans le rap, un sujet revient incessamment sur le tapis. Celui du "rap de ienclis". Les victoires de la musique d’Orelsan ou encore le succès de Lomepal n'y échappent pas, taxés de rap bourgeois. C'est le lot de Columbine, collectif rennais qui s'auto-qualifie de "groupe le plus détesté" dans leur morceau Bart Simpson.
 
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté

On va se contenter de citer Gérard Baste (Svinkels, Le Klub des 7), qui s'exprimait ainsi dans la scène d'ouverture du film Un jour peut-être : Une autre histoire du rap français : "Y a toujours des gens qui aiment pas le rap (…) et y a aussi des gens, qui sont encore pires, c’est ceux qui aiment un certain type de rap. Et ceux-là ils nous font encore plus chier, parce que finalement, si t’aimes le rap, (…) tu dois être amené à aimer tous ses aspects". 
 
Foda C / © Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
Foda C / © Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
 
Lujipeka / © Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
Lujipeka / © Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté

Malgré les haters, Columbine plaît, beaucoup. Et ils s'en moquent allègrement lorsque Foda C rap : "je sais pas lire une partition mais j'ai disque d'or" sur l'album Adieu bientôtAvec plus de 250 000 disques vendus pour ce troisième album studio, ils pulvérisent leur record en proposant une réédition baptisée Adieu, au revoir. En mai 2019, Lorenzo, membre historique de Columbine, leur remet un disque de platine dans Planète Rap, dépassant ainsi les 300 000 ventes. Pas trop mal pour un groupe si décrié.
 
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté

Sous le chapiteau de la Greenroom, le public est déjà bouillant avant l'arrivée du groupe, qui arrive en terrain déjà conquis. D'un bout à l'autre de la scène, les deux Rennais ne se ménagent pas et donnent tout à leur public, ne tenant pas en place. Et à la foule, en retour, de scander les paroles sans louper une seule rime.
  
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
 
© Morgane Hecky / Franche-Comté
© Morgane Hecky / Franche-Comté
 
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
 
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté
© Morgane Hecky / France 3 Franche-Comté

Et si vous avez raté ce concert aux Eurockéennes, c'est pas grave, Columbine jouera à Musilac, aux Francofolies, au Montreux Jazz Festival ou encore aux Vieilles Charrues.
 
Columbine


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus