Territoire de Belfort : ouverture d'un nouveau drive de tests, dépistages dans les centres de vaccination... Le point sur le Covid 19 dans le département

Publié le Mis à jour le
Écrit par Johanna Albrecht
Dans le Territoire de Belfort, la situation épidémique s'est dégradée au cours du mois de janvier
Dans le Territoire de Belfort, la situation épidémique s'est dégradée au cours du mois de janvier © Covid Tracker / Données Santé Publique France

La préfecture du Territoire de Belfort et l'Agence régionale de santé ont partagé ce vendredi 14 janvier les dernières données épidémiologiques et les dernières mesures adoptées dans le département. Tour d'horizon.

La préfecture du Territoire de Belfort et l'Agence Régionale de santé (ARS) ont partagé ce vendredi 14 janvier les dernières données épidémiologiques concernant le Covid 19 dans le département. La situation s'y est fortement dégradée au cours des derniers jours. Les capacités de tests se sont approchées cette semaine de leur point de saturation. De nouvelles mesures ont été prises. 

Un taux d'incidence qui dépasse les 2.454

Première nouvelle, le taux d'incidence, le nombre de malades dépistés au cours des 7 derniers jours pour 100.000 habitants, continue de grimper. Selon l'ARS, ce taux d'incidence était au 13 janvier de 2.454. Concrètement, 2,45% des Terrifortains ont été testés positifs au Covid entre le 7 et le 13 janvier 2022. A titre de comparaison, deux jours auparavant seulement, le 11 janvier, le taux d'incidence était de 2.346. Il a donc augmenté de 108 en l'espace de deux jours. 

Le taux de positivité des tests, c'est-à-dire la proportion de tests positifs parmi tous les tests réalisés, était au 13 janvier de 19%. Selon le site de suivi des données de Santé Publique France, Covid Tracker, deux jours plus tôt, le taux de positivité des tests était de 16,2%. 

Au 14 janvier, 104 patients étaient hospitalisés en raison du Covid dans le Territoire de Belfort, dont 16 en réanimation. La préfecture souligne le rôle de la vaccination dans l'atténuation de l'impact de cette cinquième vague, puisque pour un taux d'incidence de 2.454, 16 patients sont en réanimation, quad ils étaient 19 dans cette situation au plus haut de la crise en 2020, pour un taux d'incidence de 106. 

Explosion des cas à l'école

Selon l'Education Nationale, 216 élèves avaient été testés positifs dans le Territoire de Belfort la semaine du 4 au 7 janvier. Ils ont été 952 entre le lundi 10 et le vendredi 14 janvier. 41 enseignants et personnels ont été testés positifs dans le département cette même semaine. 

Une école du département a été entièrement fermée : l'école primaire Châteaudrun à Belfort. Le rectorat annonce le recrutement de six contractuels pour renforcer les capacités de remplacement sur le département. 

Un nouveau drive pour se faire tester 

Face à l'allongement des délais pour se faire tester et recevoir ses résultats, la préfecture annonce de nouvelles mesures. A noter, les demandes de tests ont diminué depuis le changement de protocole de l'Education nationale, qui ne demande plus de test PCR ou antigénique à J0 pour les élèves, mais seulement des auto-tests. 

Cependant, l'opération d'ouverture le week-end du drive de test "du Leclerc" de Belfort pourrait être renouvelée, et surtout un nouveau drive pour se faire tester devrait être ouvert "à Trévenans" dans le courant de la semaine prochaine. Des équipes d'ambulanciers et de sapeurs-pompiers devraient renforcer le dispositif. Les centres de vaccination de Belfort et de Grandvillars proposeront également des dépistages au cours de la semaine prochaine.

Seulement 61.515 personnes ont reçu une troisième dose

Concernant la vaccination dans le Territoire de Belfort, un peu plus de la moitié de la population éligibles a reçu une troisième dose à ce jour. Sur les 142.000 habitants du département, 120.000 ont plus de 12 ans. 101.087 ont reçu une deuxième dose de vaccin, et 61.515 une troisième dose. 

Le centre de vaccination de Grandvillars reste ouvert, mais va déménager cette semaine au rez-de-chaussée des locaux. A noter, des doses de vaccination pédiatriques, pour les enfants de 5 à 11 ans, sont disponibles dès le dimanche 16 janvier, au centre de vaccination de Belfort.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.