VIDEO. Belfort : la citadelle prise d'assaut par des hélicoptères de l'armée

Depuis mardi 13 octobre et pendant une dizaine de jours, le 1er régiment d'artillerie de Bourogne organise la 8ème édition de l'exercice "Royal Blackhawk". Au programme mercredi 14 octobre : la prise d'assaut de la citadelle de Belfort.

Des soldats français et étrangers ont pris d'assaut la citadelle de Belfort.
Des soldats français et étrangers ont pris d'assaut la citadelle de Belfort. © Michael DESPREZ - MAXPPP
Troupes au sol, hélicoptères de combat... C’est dans un épais brouillard que plusieurs dizaines de militaires ont pris d’assaut mercredi 14 octobre la citadelle de Belfort. Mais pas de quoi paniquer, ce n’était qu’un exercice.

Un exercice interarmées et interalliés grandeur nature, organisé depuis 8 ans par le 1er régiment d'artillerie de Bourogne. Cette année, le "Royal Blackhawk", réunit les armées française, américaine, anglaise, mais aussi belge. Et pour les soldats, c’est l’occasion de travailler ensemble et de coopérer, explique la capitaine Mallet de l’US Army : "L’intérêt pour l’armée américaine, c’est de participer à un exercice multinational avec nos alliés européens, de nous entendre, de coopérer et d’apprendre les uns des autres sur nos techniques et tactiques". Car sur le terrain, les bons rapports entre soldats sont primordiaux. 
 
Sur le terrain, la bonne entente entre soldats est primordiale.
Sur le terrain, la bonne entente entre soldats est primordiale. © Michael DESPREZ - MAXPPP

Soutien aérien, troupes au sol, évacuation des blessés : la répétition veut se rapprocher au plus près de la réalité des interventions en zones de conflit à travers le monde. "C’est bien de remettre en application les procédures interarmées que nous connaissons. Il faut continuer l’entraînement de nos hommes aussi bien français qu’étrangers", explique le Commandant Charles, adjoint au bureau opération instruction du 1er RA de Bourogne. 

Il continue, "nous devons travailler exactement de la même façon. C’est vraiment très important quand on est sur un terrain type Barkhane où l’on peut travailler avec des Américains qui nous fournissent des machines comme des Blackhawks, ou des Apaches".
 
Des hélicoptères de l'US Army ont survolé la citadelle de Belfort.
Des hélicoptères de l'US Army ont survolé la citadelle de Belfort. © Michael DESPREZ - MAXPPP
 

400 soldats vont s'entraîner en Franche-Comté durant 15 jours

Chaque année, le Royal Blackhawk est organisé pendant deux semaines dans différents endroits de Franche-Comté. 400 militaires sont mobilisés jusqu'au 23 octobre prochain. 

Jeudi 15 octobre, les militaires s'exerceront dans la région de Baume-les-Dames (Doubs).
   Reportage : Anthony Halpern et Rémy Poirot
Avec :
Capitaine Mallet
US Army
Commandant Charles
Adjoint au bureau opération instruction du 1er RA de Bourogne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité