Coronavirus – Covid 19 : A Belfort, la famille de l'aide soignante décédée du Coronavirus porte plainte contre X

Patricia Boulak avait 53 ans, elle était aide soignante à l'Ehpad de la Rosemontoise à Valdoie. Elle est décédée du coronavirus. Aujourd'hui ses deux sœurs veulent comprendre pourquoi.
L''Ehpad de la Rosemontoise à Valdoie dans lequel Patricia Boulak était aide-soignante
L''Ehpad de la Rosemontoise à Valdoie dans lequel Patricia Boulak était aide-soignante © Maxime Meuneveaux

C'était une femme « dévouée et généreuse, qui ne voulait pas entendre parler d'un arrêt de travail, de peur que cela retombe sur ses collègues...». Le 24 avril dernier, Patricia Boulak s'est éteinte, à l'hôpital de Trévenans. Aujourd'hui, Laurence et Marie-France, ses deux sœurs, veulent faire la lumière sur les circonstances de sa mort, survenue après qu'elle ait contracté le coronavirus. « Patricia était diabétique et obèse. Elle souffrait également d'hypertension. Toutes ces pathologies faisaient d'elle une personne à risques. Et malgré cela, elle et ses collègues de l'Ehpad n'ont pu se protéger avec des masques qu'à partir du 19 mars dans l'après-midi. Ce jour là, notre soeur avait fait la toilette d'une résidente de l'Ehpad, atteinte du Coronavirus et qui est décédée quelques heures plus tard. Or Patricia n'avait que des gants pour se protéger. Nous ne comprenons pas comment cela a été possible...».

En début de semaine, les deux sœurs ont donc déposé une plainte contre X auprès du procureur de Belfort. « C'est une plainte pour non assistance à personne en danger et mise en danger de la vie d'autrui.. » poursuit Laurence Boulak. « Et notre avocat, Maitre Arakélian, a fait rajouter « homicide involontaire ». Nous voulons savoir s'il y a eu une défaillance. Nous voulons savoir qui est responsable du décès de notre sœur..».

Beaucoup de questions, pour lesquelles Laurence et Marie-France attendent désormais des réponses claires.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société justice décès faits divers