FIMU : Et si tu nous racontais ton histoire ?

Au FIMU de Belfort, tous les styles de musique sont représentés, du classique, au jazz en passant par les musiques du monde. / © France 3 Franche-Comté
Au FIMU de Belfort, tous les styles de musique sont représentés, du classique, au jazz en passant par les musiques du monde. / © France 3 Franche-Comté

Voilà 27 ans qu'il met en musique le pont de la Pentecôte à Belfort. FIMU qui es-tu ? D'où viens-tu ? 

Par Sophie Courageot

Le FIMU est né en 1987


La belle histoire dure depuis 27 ans.Tout commence en 1986. Jean-Pierre Chevènement alors maire de Belfort demande à un professeur de l'UTCS, l'université ancêtre de l'actuelle UTBM de créer un événement.
Un rendez-vous qui rassembleraient les étudiants du Territoire de Belfort et leurs voisins venus de la région, de Suisse ou d'Allemagne. 

Pendant près d'un an, Jean-Jacques Clair, enseignant et ses collègues vont travailler sur un projet. Le premier FIMU a lieu en 1987 en même temps que la Fête de la Musique. Il accueille cette année là 10 groupes, 400 musiciens, venus de France, Suisse et Allemagne. 

Au fil des éditions, petit FIMU va devenir grand. La programmation s'enrichit. Les concerts s'étendent dans la ville. 

Son record de fréquentation date de 2012 avec une estimation de 90.000 spectateurs dans les rues de la Ville.

Les étudiants vedettes du FIMU


Depuis le début, le FIMU est  organisé par les étudiants de l’UTBM et des universités de l’aire urbaine. Ils collaborent avec la Ville de Belfort et la Fédération Com’Et.

Pour beaucoup de jeunes et moins jeunes, le FIMU est une mise en jambe, un avant goût d'une immersion musicale avant le grand rendez-vous des Eurockéennes

Le FIMU 2013 proposera cette année 250 concerts. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus