La droite achève la conquête du Territoire-de-Belfort

Défaite cuisante pour la gauche malgré son accord historique PS-MRC-EELV. A Valdoie, le président du conseil général du Territoire-de-Belfort, est battu par le député UDI Michel Zumkeller. C’est une page de l’histoire de la gauche qui se tourne. 

Par Isabelle Brunnarius

Le département était détenu par la gauche depuis 1976.Les principaux mandats étaient déjà détenus par l’UMP ou l’UDI. La droite remporte 9 sièges, la gauche 6 et le MoDem 3.

 / ©
/ ©

A l’issue du premier tour de dimanche dernier, la Droite  était en ballottage favorable avec 32.4% des voix  malgré la présence de 6 triangulaires sur les 9 cantons de ce département. Les trois duels concernaient les trois cantons de Belfort.

Deux duels serrés perdus par la Gauche

Comme au premier tour, les scores sont très serrés dans le canton de Bavilliers : le maire EELV et conseiller général sortant de Danjoutin Daniel Feurtey et Isabelle Nehdi PS sont battus avec 144 voix d’écart avec Marie-Claude Chitry-Clerc UMP et Eric Koeberlé MoDem. Un binôme élu avec 39.61% des voix ! Au premier tour, il y avait eu 186 voix d’écart en faveur du vainqueur de ce soir .

A Valdoie, 198 voix seulement séparent le binôme UDI Marie-France Cefis-Michel Zumkeller de celui du président sortant du conseil général Yves Ackerman (PS) associé à Marie-Pierre Soukaini EELV.
L'UMP gagne le Territoire de Belfort
Michel Zumkeller élu UDI à Valdoie, Yves Ackermann Ancien président PS du conseil général et Florian Bouquet élu UMP à Chatenois les Forges

La gauche perd donc ces deux cantons. Le MoDem aura trois sièges dans ce département :

Le conseiller général MoDem sortant Christophe Grudler conserve son siège. Il est élu avec Julie de Breza sur le nouveau canton de Belfort 3 avec 53.5% des suffrages. Son adversaire de toujours, le député-maire UMP Damien Meslot et Florence Besançenot UMP sont battus.
Une forme de revanche sur les municipales de l’année dernière.  Le candidat centriste rappelle à l’envie que Damien Meslot n’avait pas tenu son engagement pris entre les deux tours des municipales il y a un an suite à son désistement au profit de l’UMP. Damien Meslot ne devait pas présenter de candidats UMP face à Grudler pour les cantonales.

 / ©
/ ©

La droite remporte les cantons de Belfort 2, Chatenois-les-Forges et Delle. Au premier tour, l’alliance UMP-UDI était en tête dans six cantons. Une « chance historique » de faire basculer le canton à droite selon le député-maire de Belfort UMP Damien Meslot. Le tandem UMP du canton de Belfort 2 était favori : Marie-Hélène Ivol et Sébastien Vivot sont élus avec 61.5% des suffrages. A Chatenois-les-Forges, le chef de file de la droite au conseil général sortant, Florian Bouquet UMP est élu avec l’UMP Maryline Morallet.
A Delle, le binôme UMP Marie-Louise Lhomet-Frédéric Rousse remporte ce canton. L’un des deux conseillers sortants, le sénateur UMP Cédric Perrin, se représentait mais comme suppléant du binôme élu. 

La gauche confirme les deux ballotages qui lui étaient favorables: Belfort 1 et Giromany.
A Belfort 1, canton traditionnellement le plus à gauche de la ville, le MRC Bastien Faudot est élu avec la socialiste Samia Jaber.

Pour le canton de Giromagny, le maire de Rougegoutte Guy Miclo DVG est élu avec Sylvie Ringenbach DVG. Dans cette triangulaire avec l’UMP et le FN, seules la gauche et la droite engrangent plus de voix qu’au premier tour. Marc Archambault et Christine Nieswand, le leader du FN dans le Territoire-de-Belfort et son binôme perdent des voix : 1789 voix contre 2035 voix au premier tour.

A Grandvillars, le FN perd la seule chance qu’il avait d’avoir un élu au conseil départemental du Territoire-de-Belfort.

Au premier tour, le FN était  arrivé en tête dans le canton de Grandvillars avec 36.9% des voix dans une triangulaire avec la gauche et  l’UMP-divers droite. Avec seulement 140 voix d’avance, le binôme DVG Isabelle Mougin-Christian Rayot, le conseiller général sortant, remporte ce canton. La participation est de 58.88% contre 55.78% au premier tour.


Qui sera le président du conseil départemental du Territoire-de-Belfort ?

Le conseiller général sortant de Châtenois les Forges et chef de file de l’opposition de droite Florian Bouquet UMP est l’assistant parlementaire de Damien Meslot. Il est pressenti pour devenir le président du conseil départemental du Territoire-de-Belfort.

La participation pour l’ensemble du département :  55, 24 % contre 54.32% au premier tour de dimanche dernier.

BAVILLIERS : Marie-Christine Chitry-Clerc UMP/Eric Koeberlé MoDem

BELFORT-1  : Bastien Faudot MRC/Samia Jaber PS

BELFORT-2 Marie-Hélène Ivol UMP/Sébastien Vivot UMP

BELFORT-3 : Julie de Breza MoDem/Christophe Grudler MoDem

CHATENOIS LES FORGES : Florian Bouquet UMP/Maryline Morallet UMP

DELLE : Marie-Lise Lhomet UMP/Frédéric Rousse UMP 

GIROMAGNY : Guy Miclo DVG/ Sylvie Ringenbach DVG 

GRANDVILLARS : Isabelle Mougin DVG/Christian Rayot DVG

VALDOIE : Marie-France Cefis UDI/Michel Zumkeller UDI 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus