Thibaut Pinot ne cède pas de terrain face à Primoz Roglic dans la troisième étape du Criterium du Dauphiné

Thibaut Pinot a terminé à la troisième place dans une nouvelle étape de montagne, ce vendredi 14 août. Il conforte sa deuxième position au classement général de ce Criterium du Dauphiné, derrière le Slovène Primoz Roglic.

Thibaut Pinot en plein effort, jeudi 13 août, dans la deuxième étape de ce Criterium du Dauphiné 2020.
Thibaut Pinot en plein effort, jeudi 13 août, dans la deuxième étape de ce Criterium du Dauphiné 2020. © Anne-Christine POUJOULAT/AFP
A chaque étape du Criterium du Dauphiné, le duel Primoz Roglic - Thibaut Pinot se dessine un peu plus. Lors de la troisième journée de course, ce vendredi 14 août, les deux hommes se sont une fois de plus observés dans les derniers kilomètres. Avant de passer à l'attaque dans les derniers hectomètres. A l'instar de la veille, le leader de l'équipe Jumbo a pris un léger avantage sur le Français et prend la deuxième place du jour.

Le coureur de Haute-Saône termine troisième mais ne concède que deux petites secondes de retard face au Slovène. A l'issue de la course, Pinot s'est satisfait de son résultat : "Je n'étais pas terrible aujourd'hui alors qu'hier j'avais de super sensations. J'ai pas mal souffert de la chaleur, je suis donc content de cette troisième place. Il n'y avait pas grand chose à faire de plus, ça roulait très vite. Je pense qu'on peut avoir un week-end animé, les deux prochaines étapes sont bien dessinées, ceux qui veulent renverser le classement général vont tenter quelque chose." 

Avec cette troisième place, le leader de la Groupama-FDJ conforte sa deuxième place au classement général.
 
La victoire est à mettre au mérite de Davide Formolo, de l'équipe UAE Emirates. L'Italien s'était échappé en début de course et a fini en solitaire avec 33 secondes d'avance sur ses concurrents.

Bernal loin derrière

Agé de 27 ans, Formolo s'était classé deuxième des Strade Bianche au début du mois, le même rang qu'à Liège-Bastogne-Liège l'année passée.
 
La montée de Saint-Martin-de-Belleville a tout de même réservé une petite surprise : le Colombien Egan bernal, dernier vainqueur du Tour de France, a fléchi en fin de course et termine au delà de la dixième place.

Samedi, la 4e étape présente sept ascensions en 157 kilomètres, entre Ugine (Savoie) et Megève (Haute-Savoie). Avec la montée de Bisanne, classée hors catégorie, à 34 kilomètres de l'arrivée jugée sur les hauteurs de Megève.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thibaut pinot critérium du dauphiné cyclisme sport