Torcy : un motard tué dans un accident avec un car scolaire, plusieurs enfants blessés

Un accident entre un motard et un car scolaire a eu lieu ce jeudi 16 janvier à Torcy en Saône-et-Loire. Le conducteur du deux-roues est mort, plusieurs enfants à bord du bus et la conductrice sont blessés. 

Le car scolaire transportait 18 élèves.
Le car scolaire transportait 18 élèves. © Anthony Borlot / France 3 Bourgogne
L'accident entre un car scolaire et une moto s'est produit vers 17h15 ce jeudi 16 janvier sur la route départementale RD 601 entre Torcy et Saint-Eusèbe, près du Creusot en Saône-et-Loire. Le conducteur du deux-roues, un homme de 33 ans originaire de Montceau-les-Mines, est mort. 

Le car transportait 18 élèves du collège Anne-Franck de Montchanin. Plusieurs d'entre eux ont été blessés, tout comme la conductrice. "Un collégien grièvement blessé a été pris en charge par le SMUR et conduit au centre hospitalier de Montceau-les-Mines. Trois collégiens et la conductrice blessés ont été conduits au centre hospitalier du Creusot", indique la préfecture de Saône-et-Loire dans un communiqué. 

Dans la soirée, l'élève le plus grièvement blessé est transporté au CHU de Dijon. Ce vendredi matin, ces jours sont hors de danger annonce la principale du collège.
 
Torcy : un motard tué dans un accident avec un car scolaire, plusieurs enfants blessés
 

Une cellule psychologique au collège vendredi

La plupart des collégiens habitent Saint-Eusèbe. Une cellule psychologique doit être mise en place vendredi dans le collège. "On commence l'année très mal", nous a indiqué le maire de Saint-Eusèbe, Alain Ballot, qui s'est rendu sur les lieux de l'accident. "Un accident, ce n'est jamais bien ni agréable. Mais lorsqu'il s’agit d'enfants, c'est terrible. Terrible aussi pour le motard qui a succombé à cet accident."

"Un élève est grièvement touché. J’espère avoir de ces nouvelles très rapidement. Les autres sont plus légèrement touchés et choqués. Ma pensée va pour les élèves et pour leur famille",
a-t-il ajouté.

Une vingtaine de pompiers et quinze policiers ont été envoyés sur place, tout comme le sous-préfet d'Autun. David Marti, le maire du Creusot et président de la communauté urbaine Creusot-Montceau, était lui aussi sur les lieux. "Le bilan aurait pu être beaucoup plus grave si je me réfère à la violence du choc", a-t-il expliqué à notre micro.

"C'est dramatique que le motard soit décédé. Cela aurait pu être plus grave. Heureusement le bus qui transportait les enfants était un car et pas un bus […] Le car est plus haut et compte tenu de la violence du choc et de la vitesse, il est probable que si c’était un bus urbain, la moto serait rentrée dans le bus."
 
© France 3 Bourgogne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers éducation société