“Le Tour de France c'est ma vie” : Raymond Poulidor est mort, il était encore cet été sur la grande boucle

Raymond Poulidar sur le Tour 2019 en Franche-Comté à Aibre, Doubs. / © Jean-Stéphane Maurice - France Télévisions
Raymond Poulidar sur le Tour 2019 en Franche-Comté à Aibre, Doubs. / © Jean-Stéphane Maurice - France Télévisions

La légende cycliste s'est éteinte ce mercredi 13 novembre à l'âge de 83 ans. Raymond Poulidor était de tous les Tour de France. Pour le grand bonheur des spectacteurs. C'était le cas encore en juillet dernier à Aibre dans le Doubs. 

Par Sophie Courageot

Le 12 juillet dernier,  lors de l'étape entre Belfort et Chalon-sur-Saône Raymond Poulidor arborait encore un flambant tee-shirt jaune.

A Aibre, dans le Doubs il avait pris le temps d'aller à la rencontre du public. L'homme aux cheveux blancs et au sourire perpétuel dégageait une gentillesse, une disponibilité exeptionnelle vous diront nos journaliste qui ont pu le rencontrer.


Je suis toujours présent sur le Tour de France, c'est mon 57e Tour. Moi, le Tour de France c'est ma vie. Il m'a beaucoup apporté, je lui dois beaucoup


confiait cet été la légende Raymond Poulidor. 
 
Raymond Poulidar sur le Tour 2019 en Franche-Comté
Le champion cycliste français est mort ce mercredi 13 novembre 2019 à l'âge de 83 ans. Nous l'avions rencontré à Aibre en juillet dernier lors d'une étape du Tour. Reportage Clément Jeannin, Jean-Stéphane Maurice.

Raymond Poulidor était venu régulièrement en Franche-Comté comme  au critérium de Belfort en 1976 un an avant de prendre sa retraite.
Grimpeur hors pair et figure populaire, ce terrien fils d'agriculteur né dans la Creuse a su gagner le coeur des franc-comtois
 
Raymond Poulidor et ses passages en Franche-Comté
Récit Lucie Thiery


Raymond Poulidor avait le coeur fatigué


L'ancien champion est décédé aux premières heures de mercredi à l'âge de 83 ans. Il résidait à Saint-Léonard-de-Noblat en Haute-Vienne.
 "Il avait le coeur très fatigué" a confié son épouse Gisèle. L'ancien champion avait été hospitalisé début octobre au centre hospitalier de Saint-Léonard de Noblat, qu'il n'a pas quitté depuis, a précisé son épouse.
Raymond Poulidor à Aibre dans le Doubs le 12 juillet 2019. / © Jean-Stéphane Maurice - France Télévisions
Raymond Poulidor à Aibre dans le Doubs le 12 juillet 2019. / © Jean-Stéphane Maurice - France Télévisions



Populaire sans jamais avoir endossé le maillot jaune 


Raymond Poulidor avait traversé les époques, des années 1960 au XXIe siècle, en gardant une popularité intacte sans avoir jamais porté le maillot jaune.
Le Français incarnait le champion accessible et laborieux, aussi méritant que malchanceux, au fil d'une carrière entamée en 1960 et terminée à 40 ans passés.
Un demi-siècle plus tard, toujours présent dans le village-départ des étapes du Tour, il continuait à signer des autographes à des admirateurs de tous âges: "J'ai la hantise de ne pas être reconnu dans la rue", avouait-il.
 
Raymond Poulidor


 

Sur le même sujet

Les + Lus