Tour de France : largement distancé, le Franc-Comtois Thibaut Pinot perd tout espoir de victoire

Thibaut Pinot n'est plus l'un des favoris du tour de France 2020. Dans les Pyrénées, la 8ème étape lui a été fatale. Diminué après une blessure, samedi, dans une chute collective, le Franc-Comtois a été largement distancé. Il ne pourra plus revenir au classement général.
 
Diminué depuis une chute à l'arrivée de la première étape du tour de France, Thibaut Pinot a perdu une vingtaine de minutes à l'arrivée de la 8ème étape.
Diminué depuis une chute à l'arrivée de la première étape du tour de France, Thibaut Pinot a perdu une vingtaine de minutes à l'arrivée de la 8ème étape. © AFP / Christophe Petit-Tesson / Pool
Le Franc-Comtois Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à la dérive dans la premier col hors catégorie du Tour de France, a perdu une vingtaine de minutes dans la 8e étape, samedi, à l'arrivée à Loudenvielle.

 Un an après son abandon à 48 heures de l'arrivée du Tour 2019, alors qu'il était en mesure de postuler au maillot jaune, le Franc-Comtois a sombré. Une semaine exactement après sa chute survenue à 3 kilomètres de l'arrivée de la première étape, à Nice, sur une chaussée ultra-glissante.

 

C'est malheureusement la suite de la première étape, les dégâts sont toujours là. Sur le plat, on arrive à cacher la misère mais en montagne c'est plus difficile.

Marc Madiot



Thinaut Pinot a été distancé par le peloton principal dès les premières rampes du port de Balès, à quelque 45 kilomètres de Loudenvielle. Entouré par ses équipiers (Gaudu, Reichenbach et Küng notamment), il a tenté de grimper à son rythme, après avoir fait quelques étirements au niveau du bas du dos.

Vendredi, le Français avait tenu bon dans l'étape des bordures menant à Lavaur (Tarn). A 30 ans, il participe pour la 8e fois à la Grande Boucle. Thinaut Pinot a souvent essuyé des coups durs dans le Tour, à côté de moments heureux tels que sa troisième place sur le podium en 2014 et des succès d'étape à L'Alpe d'Huez (2015) et au Tourmalet (2019). Deuxième du récent Dauphiné, il était la meilleure chance française cette année pour le classement général.


"On va essayer de récupérer", a ajouté Marc Madiot. "Et se remettre dans des matches qui peuvent nous intéresser, une étape, le maillot à pois (de meilleur grimpeur) peut-être".


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport