• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

TRANSJURASSIENNE 2019 : le défi d'Anouk André avec la Sapaudia

Entrainement transju avec Sylvain Guillaume, le président de la Sapaudia
JS Maurice
Entrainement transju avec Sylvain Guillaume, le président de la Sapaudia JS Maurice

Pour la 3ème fois, Anouk André sera au départ du 68 km de la Transju ce dimanche avec la Sapaudia. Privée de l'usage de son bras gauche depuis un accident de voiture en 2011, la jeune femme, relève une nouvelle fois le défi d'aller jusqu'au bout avec toute l'équipe. 

Par Aline Bilinski

Quand elle était enfant, elle était licenciée au ski-club de Frasne. Le ski et le sport en général ont toujours fait partie de sa vie mais en 2011, Anouk est victime d'un grave accident de la route.

Percutée par un camion, elle reste paralysée de l'épaule gauche et perd l'usage de son bras. S'en suit une longue rééducation et avec l'aide de ses parents, une reprise progressive du sport. Elle remonte les skis en 2013, fait l'Envolée nordique l'année suivante avant de s'aligner sur la Transjurassienne en 2017.

C'est avec la Sapaudia qu'elle se lance dans l'aventure Transju. L'association qui milite pour le don de moëlle osseuse et accompagne les personnes en situation de handicap, est depuis 9 ans, à chaque départ de la course. Facilement reconnaissables avec leurs kilts rouges, les "Sapaudiens",  qui seront une quarantaine dimanche à la Combe du Lac, ne jouent pas le chrono mais l'entraide. C'est ensemble qu'ils prennent le départ, c'est ensemble qu'ils passent la ligne d'arrivée.

De son changement brutal de destin, Anouk André a fait un livre. Elle y raconte l'accident, sa rééducation, sa reprise du sport et les défis sportifs qu'elle ne cesse de multiplier depuis. L'ouvrage doit sortir en librairie en mai prochain. Une nouvelle aventure pour cette jeune femme qui n'a qu'une devise "jamais de problème, que des solutions". 
 
Anouk, transjurassienne et sapaudienne
Rencontre avec Anouk, privée de son bras gauche, qui avec la Sapaudia, va prendre le départ de la Transju pour la 3ème fois. Aux côtés d'Anouk André, Sylvain Guillaume, président de la Sapaudia (et vice-champion olympique de combiné nordique en 1992). reporatge A. Bilinski, JS Maurice, H. Perret et Thomas Hardy. Montage M. Loir.

Une autre victime de la route participera à la Transju, avec la Sapaudia. Il s'agit de Romain Claudet, 24 ans. Ce jeune de Frasne dans le Doubs a survécu après plusieurs mois passés dans le coma.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : des dégradations commises dans l'église Notre-Dame

Les + Lus

Les + Partagés