• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

V’la le vrac : en Côte-d'Or une épicerie ambulante vend des produits en vrac, bio et locaux

© V'la le vrac
© V'la le vrac

L’épicerie ambulante "V’la le vrac" permet aux consommateurs de faire leurs courses en réduisant leurs déchets. L’épicière, Anne-Sophie Mouchard, vend des produits en vrac, bio et dans la mesure du possible locaux.
 

Par Fatima Larbi

Chaque seconde, 16 000 sacs en plastique sont distribués dans le monde. En France, plus de 10 000 bouteilles en plastique sont achetées chaque minute. Les emballages, principalement plastiques, représentent 30% de nos déchets domestiques.

Il existe des alternatives à cette explosion des déchets domestiques, comme faire ses courses avec des produits sans emballages.

Sa boutique c’est son camion !


C'est ce que propose Anne-Sophie Mouchard dont l'épicerie ambulante vend des produits en vrac. Sa boutique, c’est son camion, il lui permet de se déplacer dans le nord de la Côte-d’Or et un peu en Haute-Saône.
Sur ma route : l’épicerie ambulante "V’la le vrac"

Le consommateur amène son contenant et n'achète que la quantité dont il a besoin, évitant ainsi la sur consommation.
Fini la logique du sachet sous vide dans un plus gros sachet, puis dans une boîte en carton !
© V'la le vrac
© V'la le vrac
L’épicerie "V’la le vrac " offre un nouveau choix de consommation et ne se contente pas de vendre en vrac. Elle propose aussi des produits d’épicerie biologiques, de qualité, et dans la mesure du possible locaux.

Tous les produits que je vends sont bio. C’est un choix et je m’y tiens. Anne-Sophie Mouchard



Avant de se lancer dans l’épicerie en vrac, son expérience de "famille zéro déchet" lui avait fait toucher du doigt combien il difficile de s’organiser pour réduire ses déchets. Cela nécessitait d’aller dans plusieurs endroits différents.

Avec son épicerie ambulante, Anne-Sophie Mouchard a voulu remédier à ce problème en s’installant toujours dans des lieux où les consommateurs peuvent trouver aussi d’autres produits. A Chevigny-Saint-Sauveur elle s’installe à la ferme du château où un maraîcher vend des légumes en agriculture raisonnée, à Champlitte elle se joint à une AMAP, à Ruffey-les-Echirey ou Fontaine-Française elle prend place sur les marchés…
© V'la le vrac
© V'la le vrac
Anne-Sophie a commencé cette nouvelle activité en septembre 2018. Avant, elle était cadre technique chez Orange et après 20 ans elle a souhaité se reconvertir. Elle a alors 40 ans et fait le choix d’une vie professionnelle complètement différente.

Après deux formations, elle achète son camion d’occasion à une épicière ambulante qui part à la retraite, à Poitiers et le réaménage.

J’avais envie d’être seule dans mon camion, d’aller d’un endroit à un autre, voir du paysage et éviter la routine.  Anne-Sophie Mouchard


Elle adhère au réseau Vrac, un groupement national qui réunit des commerçants et des fournisseurs. Un groupe qui comptait 250 personnes il y a un an et qui rassemble 650  adhérents aujourd’hui.
© V'la le vrac
© V'la le vrac
L’épicerie V’la le vrac vend aussi des produits locaux : des lentilles, des farines, des cosmétiques, des gâteaux… des produits qu'elle trouve autour de chez elle.

Mes fournisseurs locaux sont des personnes que j’ai rencontrées grâce au bouche à oreille. Ils se trouvent dans un rayon de 20 km autour de chez moi.  Anne-Sophie Mouchard


Depuis peu, Anne-Sophie Mouchard propose un nouveau service à ses clients. Ils peuvent faire des commandes sur son site internet et les retirer dans deux points de retrait à Dijon.

Elle est l'invitée de l'émission C'est votre tour. Amélie Douay est allée à sa rencontre à la ferme du château, à Chevigny-Saint-Sauveur





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus