Vaccin contre le Covid-19 : les premières doses sont arrivées en Saône-et-Loire

Les premiers flacons de vaccin contre le Covid-19 sont arrivés en Saône-et-Loire. 50 doses ont été livrées ce mardi 5 janvier 2021 au centre hospitalier de Chagny.

Les doses de vaccin contre le Covid-19 livrées à Chagny, en Saône-et-Loire, le 5 janvier 2021.
Les doses de vaccin contre le Covid-19 livrées à Chagny, en Saône-et-Loire, le 5 janvier 2021. © Alexandre Baudrand / France Télévisions

Les premières doses de vaccin contre le Covid-19 sont arrivées au centre hospitalier de Chagny, dans le nord de la Saône-et-Loire, ce mardi 5 janvier 2021.

50 doses de vaccin Pfizer-BioNTech – le seul pour l'instant autorisé en Europe – ont été livrées à la mi-journée, comme l'a constaté une de nos équipes sur place. Chaque flacon contenant cinq doses de vaccin, ce sont donc seulement dix flacons qui ont été livrés au centre hospitalier. Les vaccins seront administrés à une quarantaine des 133 résidents de l'Ehpad de la commune prochainement.

L'établissement a été particulièrement touché lors de la deuxième vague de l'épidémie. "Notre priorité est de vacciner déjà les résidents. En particulier deux services qui sont indemnes de cas de contamination, et plus particulièrement notre unité Alzheimer, nous a précisé la directrice de l'hôpital Dominique Pillot. Les résidents qui ont été contaminés par le Covid représentent à peu près un tiers, une quarantaine de personnes. Donc il nous reste potentiellement 80 personnes à vacciner".

Chaque patient qui a donné son accord va recevoir la première injection du vaccin en présence de son médecin traitant. Pour une meilleur protection, une deuxième injection sera administrée trois semaines plus tard.

 

Vaccin contre le Covid-19 : les première doses sont arrivées à Chagny en Saône-et-Loire

 

Plusieurs livraisons en Bourgogne ce mardi

D'autres doses ont été livrées ailleurs dans la région, par exemple à La Guiche, toujours en Saône-et-Loire. "Nous pourrons commencer les injections mercredi auprès de quinze de nos résidents", nous indiquait lundi Jean-Michel Suignard, directeur de l'hôpital de La Guiche. L'établissement de Saône-et-Loire, qui accueille 190 personnes dépendantes, compte répartir sa campagne sur une semaine, à raison d'une trentaine de vaccinations par jour.

Près de 5 000 doses sont attendues à Nevers dans la journée de mercredi, selon les informations diffusées par le maire LREM de la ville sur les réseaux sociaux. Celui qui est également président du conseil de surveillance du centre hospitalier de l'agglomération de Nevers indiquait lundi en fin de journée : "Il m’est annoncé la livraison au centre hospitalier de 4875 doses de vaccin contre la COVID-19 mercredi 6 janvier. Ces doses sont destinées prioritairement aux Ehpad et au personnel soignant de plus de 50 ans. Il m’a été confirmé l’accélération d’autres livraisons ultérieures."

À Dijon, le maire PS François Rebsamen indiquait à notre micro ce mardi matin que 15 000 doses étaient attendues au centre hospitalier universitaire dans la journée. Dans l'Yonne, le centre hospitalier d'Auxerre doit lui aussi bientôt recevoir une dotation de vaccins.

Contactée lundi 4 janvier, l'Agence régionale de santé indiquait que 50 000 doses de vaccin allaient être dispersées en Bourgogne-Franche-Comté. "Dans les prochains jours, chaque département devrait disposer d'au moins 5 000 doses" proportionnellement à la population qu'il compte en Ehpad, affirmait l'ARS.

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins santé société coronavirus/covid-19