Valdoie : deux Burkinabés en formation au lycée agricole

R. Poirot
R. Poirot

Le lycée agricole de Valdoie forme jusqu'à la fin décembre deux jeunes burkinabés sélectionnés par le programme national des volontaires burkinabés. Ils sont là pour approfondir leurs connaissances en matière d'agriculture durable et de maraîchage. 

Par Aline Bilinski

Ambroise Kaboré et Soumaïla Kiemtoré sont burkinabés.  Agés de 23 ans, ils ont été sélectionnés par un programme national et ils ont 8 mois pour apprendre de nouvelles méthodes de culture. Accueillis par le lycée agricole de Valdoie, (où ils sont également hébergés), ils apprennent la théorie et la pratique du maraîchage.  
Ils sont également soutenus par  l'association belfortaine Artoudé, Art, Tourisme et Développement. 
Objectif de leur formation : créer, à leur retour, une agroforesterie bio de 1.25 hectares à Bazoulé, dans le centre du Burkina Faso. La méthode consiste à associer, sur une même parcelle, des arbes, des cultures ou des animaux pour produire mais aussi protéger l'environnement, une agriculture durable donc. Le projet permettra, en premier lieu, de nourrir le millier d'élèves des écoles du secteur. 
 
Deux burkinabés en formation au lycée agricole
Deux burkinabés sont pour 8 mois au lycée agricole de Belfort pour approfondir leurs connaissances en matière d'agriculture durable et de maraîchage pour créer, à leur retour, des terres agricoles bio. ITW de Ambroise Kaboré et Soumaïla Kiemtoré, apprentis maraîchers et de Pierre Michaillard, président de l'association Artoudé. Reportage V. Hirson, R. Poirot. Montage G. Bessaa.

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus