• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vesoul : l'ikebana, ce n'est pas que beau...

Vesoul, l'une des réalisations des stagiaires en ikebana / © C. Eme-ziri
Vesoul, l'une des réalisations des stagiaires en ikebana / © C. Eme-ziri

Le festival des cinémas d'Asie, c'est le 5 février. Pour se mettre en appétit, le FICA propose une semaine des arts japonais pour commémorer les 160 ans des relations diplomatiques entre le Japon et la France. Au programme, de l'ikebana, l'art floral japonais... Une merveille !

Par Catherine Eme-Ziri

Le 25 ème festival international des cinémas d'Asie débutera le 5 février.
En attendant, de nombreuses animations sont proposées durant cette semaine pour mieux connaître les arts japonais : conte, manga, calligraphie, origami... et ikebana.

Le mardi 8 février, Christine Guillemot, Maître Ikebana, de l'école Sogetsu, a animé un atelier d'art floral. Une quinzaine de dames a suivi avec attention sa démonstration. Et ensuite, elles ont effectué les travaux pratiques... Juste quelques branchages, du wax, une orchidée, de la mousse et les bouquets sont magnifiques !

Christine Guillemot a expliqué quelques principes : art religieux au départ, l'ikebana s'est "popularisé" et "laïcisé". Mais des règles sont à respecter comme l'asymétrie, le vide et en même temps l'équilibre... Le contenant, lui aussi, est important : il est indissociable du bouquet, ils forment un tout...

Christine Guillemot, Dijonnaise, explique l'art floral japonais, avec quelques photos prises lors de l'atelier :

A lire aussi

Sur le même sujet

Démission de Michel Rotger

Les + Lus