VIDÉO. La Haute-Saône rend hommage à Kevin Clément, jeune légionnaire mort au Mali en mai dernier

Le nom de Kévin Clément a été inscrit sur les monuments aux morts d'Abelcourt et de Luxueil-les-Bains. Le jeune légionnaire a perdu la vie en mai dernier, alors qu'il était déployé au Mali. Reportage. 
Kévin Clément est mort au combat à l'âge de 21 ans.
Kévin Clément est mort au combat à l'âge de 21 ans. © Frédéric Buridant - France 3 Franche-Comté
Il allait fêter ses 22 ans le 5 juin 2020. Kevin Clément, originaire de Haute-Saône, est mort au front alors qu'il était engagé dans des combats contre des groupes insurgés au Mali. Membre de la légion étrangère et déployé au sein de la force Barkhane, Kévin Clément a été blessé mortellement par balle à la tête, lundi 4 mai 2020. 

Ce samedi 29 août, une cérémonie d'hommage était organisée en Haute-Saône. Elle avait été repoussée en raison de la pandémie liée au coronavirus et en attendant le retour du Mali de l'escadron du jeune homme, prévu le 15 juillet.

Devant ses frères d'armes, le nom de Kévin Clément a été inscrit aux monuments aux morts du village d'Abelcourt et à celui de Luxueil-les-Bains, sa ville de naissance. "Je pense à tous les parents qui ont un enfant en opération extérieure" nous a confié le père de Kévin Clément, évidemment très ému. 

Nos journalistes Frédéric Buridant et Antoine Laroche étaient présents, découvrez leur reportage : 
La Haute-Saône rend hommage à Kévin Clément, légionnaire mort au Mali
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès faits divers armée société sécurité