• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vin : les dernières bouteilles d’Henri Jayer, le “Roi du Bourgogne”, vendues à 29,8 millions d'euros

Les dernières bouteilles d’Henri Jayer ont été vendues lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée à Genève / © RTS
Les dernières bouteilles d’Henri Jayer ont été vendues lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée à Genève / © RTS

La vente aux enchères des dernières bouteilles du vigneron bourguignon, décédé en 2006, a dépassé les attentes, dimanche 17 juin. Les 1 084 bouteilles et magnums se sont vendus à près de 30 millions d’euros.

Par Valentin Chatelier

La maison d’enchère genevoise Baghera Wines avait estimé la vente entre 5,7 et 11,2 millions d’euros. Finalement, les dernières bouteilles d’Henri Jayer ont été vendues à 29,8 millions d’euros, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée à Genève, en Suisse, dimanche 17 juin.

1 084 bouteilles et magnums ont été proposés aux enchères par les filles du vigneron bourguignon, qui est décédé en 2006. Tous les lots sont partis. Et à des prix très élevés. Celui le plus cher était composé de quinze magnums de Cros-Parantoux, Vosne-Romanée Premier Cru, allant de 1978 à 2001. Estimé entre 237 000 et 406 000 euros, il est finalement parti à plus d’un million d’euros.

© RTS
© RTS

« La dernière page du Domaine Henri Jayer »


Ce sont les filles d’Henri Jayer qui ont mis aux enchères ces lots. Elles précisent ne pas être en capacité de boire toutes les bouteilles : "Il nous est apparu naturel de les proposer à la vente afin que les amateurs (…) puissent les acquérir et les boire, à sa mémoire". Avant la vente, elles ont précisé dans un mail que "c’est de toute évidence la dernière page du Domaine Henri Jayer qui se tournera".

Les 855 bouteilles et 209 magnums réunis dans cette vente sont les derniers flacons qu’Henri Jayer avait accumulés tout au long de sa vie. La jeune maison d’enchère Baghera Wines, créée en 2015, a eu accès aux sous-sols du vigneron bourguignon, surnommé « le Roi du Bourgogne », pour l'occasion.

Henri Jayer en 1997


France 3 Bourgogne avait rencontré Henri Jayer en 1997 pour un reportage. Nous parlions notamment la sortie du livre Ode aux grands vins de Bourgogne, qui donnait la parole au vigneron.

Un reportage de Béatrice DE LAVERGNE et Philippe DE LEYRITZ

Un livre en hommage aux grands vins de Bourgogne (archives)

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus