Vin : les dernières bouteilles d’Henri Jayer, le "Roi du Bourgogne", vendues en Suisse

Les dernières bouteilles du vigneron bourguignon, décédé en 2006, sont mises aux enchères dimanche 17 juin à Genève, en Suisse.

C’est la totalité des bouteilles et des magnums qui restaient à Henri Jayer. Ils sont mis aux enchères dimanche 17 juin au domaine de Châteauvieux, à Genève, en Suisse. Cela représente 855 bouteilles, 209 magnums. La vente débute à 14h et doit se terminer en début de soirée. 

Le vigneron bourguignon est décédé en 2006. Ce sont les filles de celui qui est surnommé le "Maître du Pinot noir" qui ont décidé de mettre en vente ses derniers flacons. Au total, la vente pourrait permettre de récolter entre 5,7 et 11,2 millions d’euros, selon Baghera Wines, la maison en charge de la vente.

Premier prix : 1 382 euros la bouteille


"C’est de toute évidence la dernière page du Domaine Henri Jayer qui se tournera", ont expliqué ses filles, Lydie et Dominique Jayer, dans un mail. Elles précisent ne pas être en capacité de boire toutes les bouteilles : "Il nous est apparu naturel de les proposer à la vente afin que les amateurs (…) puissent les acquérir et les boire, à sa mémoire".

Mais tout le monde ne peut pas s’offrir de tels vins. Le lot le plus cher est une série de quinze magnums de Cros-Parantoux, Vosne-Romanée Premier Cru, allant de 1978 à 2001. Il est estimé entre 237 000 et 406 000 euros. Pour ceux qui voudraient s’acheter une bouteille à un prix plus accessible : une bouteille de Nuits-Saint-Georges est proposée à 1 382 euros.

Henri Jayer en 1997


France 3 Bourgogne avait rencontré Henri Jayer en 1997 pour un reportage. Nous parlions notamment la sortie du livre Ode aux grands vins de Bourgogne, qui donnait la parole au vigneron.

Un reportage de Béatrice DE LAVERGNE et Philippe DE LEYRITZ