• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Visitez la ville romaine d'Entrains-sur-Nohain au musée de Clamecy (58)

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Au temps des Romains, la ville antique d'Entrains-sur-Nohain, Intaranum, s'étendait sur 70 hectares environ. Une cité puissante et prospère qui a pu compter jusqu'à 25 000 habitants du 1er au 4e siècle avant J.C. Au musée de Clamecy (58), une exposition archéologique retrace ce riche passé.

 

Par Caroline Jouret

Plusieurs campagnes de fouilles ont été menées de 2008 à 2015 par des équipes de l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP).  Sur chacun des chantiers, d'importantes découvertes ont été faites. 
 
Le site archéologique d'Entrains-sur-Nohain était soupçonné d'abriter de nombreux vestiges en 2013, mais depuis Septembre 2014, les équipes de l'INRAP vont de découverte en découverte / © FTV
Le site archéologique d'Entrains-sur-Nohain était soupçonné d'abriter de nombreux vestiges en 2013, mais depuis Septembre 2014, les équipes de l'INRAP vont de découverte en découverte / © FTV

La ville s'est développée aux Ier et IIe siècles grâce à l’artisanat du fer travaillé dans un quartier de forgerons longeant une voie romaine. Au IIe siècle, ces ateliers de forgerons sont remplacés par des maisons bâties en pierre. 

Les archéologues ont mis au jour des demeures gallo-romaines ornées de peintures murales imitant le marbre, dotées d’installations balnéaires et parfois de jardins à péristyle agrémentés d’arbustes taillés, de bassins et de statues.
 
Un toichographologue, spécialiste des peintures murales antiques assemble les fragments pour recomposer le décor et en identifier la nature. / © Philippe Gerbet, Inrap
Un toichographologue, spécialiste des peintures murales antiques assemble les fragments pour recomposer le décor et en identifier la nature. / © Philippe Gerbet, Inrap

L’une de ces demeures, ou bien un bâtiment public, s’orne même d’un plafond en stuc, le plus complet qui ait été mis au jour en France, dont les décors imitent ceux des voûtes d’un arc de triomphe.
 
Les fragments découverts sur le site archéologique d'Entrains-sur-Nohain ont été prélevés pour être étudiés au centre archéologique de Dijon. / © Julien Boislève, Inrap
Les fragments découverts sur le site archéologique d'Entrains-sur-Nohain ont été prélevés pour être étudiés au centre archéologique de Dijon. / © Julien Boislève, Inrap

L'exposition "Intaranum -Echos d'une ville romaine" met en scène une visite de la ville antique. Le visiteur est invité à déambuler dans les rues de la cité : il pourra passer de la forge à l’auberge, traverser un jardin ou entrer dans une de ces demeures aux décors reconstitués.

Le musée Romain Rolland en partenariat avec l'INRAP présente cette exposition à partir du 15 mars 2019 jusqu'au 15 novembre 2020. 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saône-et-Loire : Framatome recrute 300 emplois dans la filière nucléaire

Les + Lus

Les + Partagés