Yonne : le château de Saint-Fargeau se réveille

Le château de Saint-Fargeau, l'un des haut-lieux du tourisme dans l'Yonne a de nouveau ouvert ses portes au public pour des visites. Mais pour ce qui a fait la renommée du château, à savoir le spectacle son et lumière, les 700 figurants tous bénévoles doivent encore attendre l'aval des autorités.

Le château de Saint-Fargeau accueille de nouveau des visiteurs.
Le château de Saint-Fargeau accueille de nouveau des visiteurs. © Claude Heudes / France 3 Bourgogne
Au château de Saint-Fargeau, dans l'Yonne, il n'y pas de personnel, le propriétaire est tout seul pour accueillir le public. Les visiteurs ne se bousculent pas encore, une vingtaine depuis la réouverture le week-end dernier.

Mais pour Michel Guyot, même avec un mois et demi de retard, relancer l'activité est une étape cruciale. "On attend impatiemment que les mesures de déconfinement soient plus importantes, explique le propriétaire des lieux. À savoir se déplacer à plus de 100 kilomètres et puis surtout la réouverture des cafés et des restaurants."

Cette saison, Michel Guyot n'emploiera pas quatre saisonniers comme il le fait chaque année. C'est bien sûr, l'une des conséquences du Covid.
 
Yonne : le château de Saint-Fargeau se réveille
 

Le son et lumière en suspens

Le château de Saint-Fargeau, c'est avant tout son spectacle son et lumière. Depuis 40 ans il attire chaque été près de 40 000 spectateurs qui se pressent, la nuit tombée, dans les jardins. D'ordinaire, à cette époque de l'année, entre préparations des décors et répétitions, l'endroit est en pleine ébullition. Mais aujourd'hui, le château sonne désespérément vide.

"On est obligés d'attendre l'annonce des mesures de déconfinement du 2 juin pour savoir si nos spectacles pourront ou non avoir lieu. Depuis quarante ans, les spectacles ont lieu tous les ans, si on doit ne pas donner le spectacle ce sera quelque chose d'exceptionnel pour l'année 2020", ajoute Michel Guyot.

Le château devait fêter cette année les quarante ans de son spectacle. L'anniversaire a d'ores et déjà été annulé et reporté au mieux, à l'an prochain.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie déconfinement société culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter