Yonne : reconnaissance du régime de “calamité agricole” lors de la sécheresse 2018

Photo d'archive. / © Pascal BROCARD/MAXPPP
Photo d'archive. / © Pascal BROCARD/MAXPPP

Le Gouvernement a activé le régime de « calamités agricoles » face à l'ampleur et l'intensité de l'aléa climatique exceptionnel de l'été 2018. Un arrêté ministériel en date du 6 mars 2019 reconnaît la sécheresse de juin à octobre 2018, pour les fourrages des prairies temporaires et permanentes.

Par F.L.

Calamité agricole
L’arrêté ministériel du 6 mars 2019 reconnaît la sécheresse de juin à octobre 2018 comme ayant un caractère de « calamité agricole », affectant la production de fourrages des prairies temporaires et permanentes sur  les régions fourragères suivantes:
  • Auxois
  • Morvan
  • Champagne Crayeuse
  • Plateau de Bourgogne
  • Puisaye
  • Vallée et Pays d’Othe
Les exploitants agricoles touchés par la sécheresse pourront solliciter une indemnisation par le fonds national de gestion des risques en agriculture si leurs prairies n’étaient pas assurées au moment du sinistre.
Au mooment du dépôt de leur demande, ils devront justifier :
  • d’une police d’assurance incendie-tempête sur leurs bâtiments d’exploitation avec paiement de la contribution additionnelle ;
  • d’une perte totale supérieure ou égale à 13 % du produit brut global théorique de l’exploitation.
 
Sécheresse : les aides seront bienvenues dans l'Yonne
Le Gouvernement a activé le régime de « calamités agricoles » face à l'ampleur et l'intensité de l'aléa climatique exceptionnel de l'été 2018. Un arrêté ministériel en date du 6 mars 2019 reconnaît la sécheresse de juin à octobre 2018, pour les fourrages des prairies temporaires et permanentes. - France 3 Bourgogne - Y. Etienne, C. Heudes, E. Lagrange


Déficit fourrager
Dans le cas de dommages aux récoltes fourragères utilisées pour l’alimentation des animaux de l’exploitation, le dommage indemnisable, au titre des pertes de récolte, est le déficit fourrager, défini comme les besoins alimentaires des animaux non couverts par la production fourragère du fait des pertes subies (évalué à 984 UF/EVL).

Les producteurs disposent d’un formulaire de demande d’indemnisation téléchargeable sur le site Internet des services de l’Etat dans l’Yonne à l’adresse :
http://www.yonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture/Mesures-nationales-et-mesures-exceptionnelles/Calamites-agricoles
qui devra être retourné dans un délai de 30 jours à compter de la date d’affichage de l’arrêté en mairie,

d’un site TéléCALAM, permettant d’effectuer la demande d’indemnisation par téléprocédure, à l’adresse :
http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/exploitation-agricole/demander-une-aide-pac/article/demander-une-indemnisation
qui devra être signée entre le 01avril et le 30 avril 2019 inclus.

Alysé, en charge de l’identification animale, met ses services à disposition des éleveurs qui souhaitent être renseignés de leur effectif animaux au moment du sinistre et des quantités d’animaux vendus en 2017.
TEL : 03 86 92 36 32
Adresse électronique : ipg@alyse-elevage.fr
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus