Auxerre : face à la hausse des prix, l'achat groupé d'énergie séduit de plus en plus de consommateurs

Gaz, électricité... les prix de l'énergie flambent ! Pour leurs besoins domestiques, certains consommateurs pensent avoir trouvé une alternative meilleure marché. La solution, l'achat groupé.

Marre de sursauter à la vue de sa facture de gaz ou d'électricité qui ne cesse d'augmenter ? La communauté d'agglomération de l'Auxerrois pense avoir trouvé la parade pour ses administrés. Depuis 2019, elle propose chaque année aux consommateurs un achat groupé d'énergie verte. L'association UFC-Que Choisir, et son antenne auxerroise, en fait autant.

Comment ça marche ?

A chaque fois, le principe est le même. Il s'agit de regrouper un maximum de ménages intéressés puis, fort de ce nombre, mettre en concurrence les fournisseurs d'énergie pour négocier chaque année le prix le plus intéressant. 

Il suffit de quelques clics sur internet pour se pré-inscrire à ces offres d'achats groupés. La campagne proposée par la communauté d'agglomération de l'Auxerrois nécessite de se faire connaître avant le 14 novembre prochain.

Des économies à la clé

En 2019, les foyers qui ont souscrit à l'offre d'UFC-Que Choisir ont réalisé une économie moyenne annuelle de 154€. C'est aussi la promesse qu'avance la proposition de communauté d'agglomération de l'Auxerrois.

Pierre Gerbault, retraité auxerrois, a sauté le pas. « Sur les douze derniers mois, j’ai dépensé 2000 euros en gaz et électricité. On a vite fait d’arriver à au moins un mois de retraite », soupire ce consommateur. 

Si chère énergie !

Et l'engouement pour ce concept ne devrait pas faiblir tant les prix de l'énergie s'envolent. Les tarifs réglementés du gaz (remis à jour chaque mois) ont connu récemment une série de fortes hausses. Depuis début 2019, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a enregistré une hausse de 15,8%.

Du côté de l'électricité, l'addition est moins salée mais les perspectives ne sont pas bonnes. Les tarifs réglementés de vente de l'électricité, révisés deux fois par an, ont augmenté de 1,6% en février dernier, puis de 0,48% le mois dernier. Mais les prix flambent actuellement sur les marchés de gros faisant craindre une très forte hausse des tarifs réglementés en février prochain. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie consommation économie