Auxerre : une première station à hydrogène vient d'être inaugurée

C'est peut-être ce qui va permettre à tous les véhicules de se déplacer dans un avenir proche : l'hydrogène. À Auxerre, afin de faire fonctionner les 5 nouveaux bus à hydrogène de la ville, une station de production et de stockage a été inaugurée le 13 octobre.

La ville d'Auxerre possède dorénavant la plus grande station de production d'hydrogène de France, qui est à la fois un site de production et aussi un site de stockage, pour alimenter le premier des cinq bus à hydrogène de la ville. Ces bus fonctionnent grâce à une pile à combustible, qui consomme de l'hydrogène et rejette uniquement de l'eau.

De l'hydrogène fabriqué par électrolyse

C'est la filiale Hynamics d'EDF qui a piloté et installé l'électrolyseur McPhy de 1 MW sur le site de l'ancien dépôt de produits pétroliers, avenue de la Turgotine à Auxerre. Les travaux de construction avaient débuté en avril 2021.

L'électrolyseur est une machine qui, grâce à un fort courant électrique, va dissocier les molécules d'eau, en oxygène d'un côté et en hydrogène, de l'autre.

Audran Fournet, chef de projet, détaille ensuite : "cet hydrogène est ensuite purifié. On l'envoie dans un réservoir à basse pression, pour ensuite le comprimer et le transférer dans des réservoirs à haute pression. Ce qui nous permettra ensuite de remplir des bus."
Cette station peut produire 400 kg d'hydrogène par jour. Un bus consomme entre 15 et 20 kg d'hydrogène par jour.

Une politique ambitieuse d'énergie propre

Le maire d'Auxerre, Crescent Marault (LR) est convaincu du passage à ce nouveau type d'équipement : "on voit les phénomènes de réchauffement climatique, donc il faut vraiment qu'on ait des politiques publiques ambitieuses, innovantes, pour justement lutter contre ces gaz à effet de serre. On parle de décarbonation. L'hydrogène aujourd'hui, on peut produire de l'énergie, stocker de l'énergie, en évacuant uniquement de la vapeur d'eau. L'enjeu est vraiment fondamental." 

Le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté a marqué son engagement fort dans l'hydrogène, en investissant 100 millions d'euros dans plusieurs projets, comme à Auxerre, mais aussi à Dijon, Dole et Belfort.

France 2030

L'inauguration du site de production à Auxerre s'est faite au lendemain de l'annonce du plan France 2030 présenté par Emmanuel Macron à l'Elysée mardi 12 octobre. 

C'est un plan d'investissement de l'ordre de 30 milliards d'euros pour la France. Le Chef de l'Etat souhaite placer la France en tête de la production d'hydrogène "vert" en 2030 et porter la fabrication de véhicules électriques et hybrides à 2 millions.
« On doit développer notre offre industrielle dans l’hydrogène et investir massivement. Tout cela nous permettra de décarboner notre industrie, d’alimenter nos bus, nos trains et nos camions » a t-il déclaré

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement transports économie