Auxerre : Yseult, Alexis HK, Laura Cahen, un festival Catalpa 2021 plus intimiste

En raison des restrictions sanitaires, du 24 au 27 juin, le festival Catalpa d'Auxerre (Yonne) se tiendra à l'Abbaye Saint-Germain. Au programme, des concerts plus intimistes avec comme principales têtes d'affiche Alexis HK, Laura Cahen, Didier Wampas ou encore Yseult.

Les Auxerrois étaient impatients de la découvrir. C'est chose faite. Après l'annonce de son maintien il y a deux mois, les organisateurs du Catalpa Festival ont présenté sur les réseaux sociaux, ce vendredi 21 mai, une partie de la programmation du rendez-vous estival auxerrois prévu du 24 au 27 juin 2021.

Cette année, le festival se réinvente et adopte un nouveau nom uniquement pour cette édition. Intitulé, en attendant Catalpa 2022, cette version sous une forme remaniée du festival Catalapa se tiendra pas au parc de l'Arbre-sec mais dans plusieurs lieux de la ville. Les principaux concerts devraient se tenir au sein du cloître de l'Abbaye Saint-Germain. "C'était important pour nous cette année de dire, par le titre du festival que l'on n'était pas sur une édition ordinaire," explique Sylvain Briand, directeur du festival Catalpa et de la salle de musiques actuelles le Silex à Auxerre. 

Une programmation d'artistes plus intimiste

Au programme donc de ce Catalpa Festival revisité, 4 jours de concerts gratuits et assis dans différents lieux emblématiques de la ville d’Auxerre et alentours. 

Le jeudi 24 juin, ce sont deux artistes de la scène française, Alexis HK et Laura Cahen, déjà connue du Catalpa, qui ouvriront le festival. "Ce sont deux artistes que l'on a déjà programmé au Catalpa" rappelle Sylvain Briand. "Deux artistes précieux pour ouvrir cette édition dans un lieu, l’abbaye Saint-Germain, qui veut devenir Cité des arts et de la parole. Cela a donc du sens."

Le vendredi 25 juin, les spectateurs du Catalpa pourront découvrir le fantasque chanteur Didier Wampas dans une version piano-voix. "C'est une petite pirouette pour tout le public rock que l'on ne peut pas contenter. Cela va être drôle mais on sait qu’il va y avoir une très belle ambiance. C'est toujours un show garanti", explique Sylvain Briand. C'est un groupe local nivernais, Les Cousins machins, qui devraient assurer la première partie. 

Puis, le samedi 26 juin, ce sera au tour de Yseult, révélation féminine aux dernières Victoires de la musique et du groupe Chien noir. Enfin le dimanche 27 juin, Maya Kamaty et Joao Selva viendront clôturer le festival avec leur musique, mélange de pop maloya et pop tropicale.  

Toute cette programmation est encore en cours de validation ainsi que le lieu de concert. "On est toujours sans savoir avec certitude si on pourra disposer de l'abbaye Saint-Germain alors que l'on est dans un mois et que je dois tout transmettre au producteur et au tourneur," souligne Sylvain. "Cela va se faire mais c'est compliqué."

Une édition 2021 qui ne fera donc pas la part belle au rock et au reggae cette année. Les organisateurs sont conscients que cette édition devrait frustrer les 40 000 spectacteurs habituels, mais il était important pour eux d'occuper le paysage. "On est diffuseur de concert. C'est un moment de reprise pour nous après tous les stop and go que l'on a connu depuis le mois de mars 2020. On veut renvoyer un message de bonheur , de retrouvailles, c’est un peu notre démarche en toute humilité dans un contexte difficile."

Depuis le début de la crise sanitaire, Sylvain Briand et toute son équipe ont dû en effet annuler près de 90 événements culturels.

 

Sieste électronique et randonnée musicale 

Des siestes électroniques seront également organisées dans le jardin du restaurant l'Espacio Piscinia, situé sur les bords de l'Yonne. Les organisateurs se projettent également sur une grande randonnée musicale entre les communes de Quenne, Chitry et Saint-Bris-le-Vineux pour mettre en avant les villages aux alentours d'Auxerre. Une manière pour les organisateurs de montrer un peu de solidarité avec les vignerons qui ont particulièrement souffert du gel cette année.

"Cette randonnée est destinée à mettre en avant les panoramas magnifiques sur l’Auxerrois", souligne Sylvain Briand. "Et c'est aussi une manière de mêler sport, musique avec un clin d’oeil particulier aux brasseurs et vignerons du coin." Le parc Paul Bert accueillera des animations destinées au jeune public les samedi et dimanche après-midi. 

Une jauge réduite à 350 spectateurs

Le festival se tiendra dans une forme remaniée, afin de satisfaire les conditions dictées par le Ministère de la Culture en février dernier. Les organisateurs du Catalpa vont donc devoir s'adapter avec une jauge du public fixée à 65%. Les festivals debout avec 5000 personnes ne seront autorisés qu'à partir du 1er juillet. Les concerts auront lieu entre 19h et 22h30 compte tenu du couvre feu encore en vigueur sur ces dates.

"On serait sur une jauge de 350 personnes pour les concerts à l'abbaye Saint-Germain", précise Sylvain Briand. "C’est beaucoup moins qu’une jauge silex avec une année normale." Le directeur du festival explique qu'il n'a pas voulu décaler les dates ppur ne pas empiéter sur d'autres festivals ou d'autres événements organisés dans la région. "On ne voulait pas perturber le paysage local. On a fait le sacrifice de contraintes sanitaires plus lourdes. C’est un petit compromis général."

Un petit bar d'agrément devrait être installé dans l'abbaye avec tout un sens de circulation. Les consommations devront être cependant prises assises. 

Les inscriptions à partir du 1er juin

Après une version simplifiée, numérique, en 2020, l'édition 2021 va donc permettre au public et aux artistes de se retrouver. Si les noms des artistes ont été présentés, l'organisation du festival doit encore être précisée au fil des prochaines semaines. Ce qui est sûr, c'est que les concerts restent gratuits, mais devront être réservés sur le site internet du Silex, à partir du 1er juin pour permettre le tracing demandé par la préfecture de l'Yonne. 

"On est obligé de mettre en place ce tracing pour la jauge limitée, pour des raisons de sécurité et de contraintes sanitaires", explique Sylvain Briand. "On est contraint d’appliquer ces mesures qui sont celles de tout organisateur d’événement en ce moment. On s’y plie et on accepte de les mettre en oeuvre."

Le directeur du festival donne également déjà rendez-vous aux 40 000 festivaliers en 2022. Des têtes d'affiche qui devaient se produire lors de la dernière édition comme Tiken Jah Fakoly ou encore les Négresses vertes ont été reportées à l'année prochaine. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
concerts culture musique festival événements sorties et loisirs patrimoine