Guivarc'h, Pedretti, Hengbart… Ces grands noms de l'AJA voient aussi Auxerre monter en Ligue 1

Publié le Mis à jour le

En dix ans, l'AJ Auxerre n'a jamais été aussi proche de la montée en Ligue 1. À cette occasion, Stéphane Guivarc'h, Benoît Pedretti et Cédric Hengbart sont revenus sur la belle saison 2022 réalisée par l'AJA.

Ce samedi 14 mai avec la réception d'Amiens, l'AJ Auxerre a une réelle carte à jouer. Troisième du championnat de Ligue 2, le club icaunais rêve de retrouver la Ligue 1, 10 ans après avoir quitté l'élite du football français.

Trois glorieux anciens de l'AJA, Stéphane Guivarc'h, Benoît Pedretti et Cédric Hengbart se prononcent sur la saison 2021-2022 du club auxerrois.

Guivarc'h voit en l'AJA une renaissance

En 2019, Stéphane Guivarc'h faisait le point sur la situation du club. Même s'il voyait un potentiel, l'équipe manquait de régularité et d'efficacité selon lui. Des points primordiaux dans une Ligue 2 où tout doit être mis bout à bout pour s'en extraire. 


Aujourd'hui, Stéphane Guivarc'h se réjouit d'assister à la renaissance de l'AJA. Interrogé par France 3 Bourgogne, le buteur mythique du club icaunais espère voir Auxerre monter même s'il pense que cela va passer par les barrages. "Ils n’ont jamais été aussi près du but. Chercher la deuxième place, ça reste compliqué puisque ce n'est pas entre leurs mains", analyse-t-il

C’est beau de les revoir là aujourd’hui, ça veut dire qu’il y a un renouveau à l’AJ Auxerre.

Stéphane Guivarc'h

Ancien buteur de l'AJA entre 1995 et 2001

L'ancien joueur devenu commercial constate tout de même une évolution par rapport aux dernières années, notamment dans la qualité de l'effectif. "ils ont galéré pendant pas mal de saisons et aujourd'hui ils peuvent passer sur des matchs de barrages. Il y a un fort potentiel dans cette équipe et je leur souhaite d'aller au bout. Ce serait dommage de s'arrêter là."

L'ancien avant-centre, auteur de 56 buts en 125 matchs sous le maillot auxerrois, s'interroge tout de même sur la gestion du club ces dix dernières années. "Guy Roux a mis beaucoup de choses en place, mais derrière il y a eu des erreurs, que ce soit financièrement ou sur le recrutement. Ils en ont énormément souffert et ça ferait plaisir de les revoir potentiellement en Ligue 1 la saison prochaine", explique le champion du monde de 1998.

Benoît Pedretti fait les louanges de Jean-Marc Furlan

Benoît Pedretti peut le confirmer, l'AJ Auxerre est une belle équipe de Ligue 2. Entraîneur de Nancy pendant la première partie de saison, ce dernier a vu les hommes de Jean-Marc Furlan en action. "C’est la meilleure saison depuis un long moment. Ca fait trois ans que l'entraîneur est là, cette année il a trouvé une certaine cohérence et un équilibre dans l’équipe entre l’animation offensive et défensive."

 L'actuel entraîneur de la réserve de Nancy espère voir Auxerre remonter en Ligue 1, club historique du football français selon lui. "Il y a toujours les barrages mais ils ont une carte à jouer samedi. Ca ferait plaisir, quand on est passé par ce club, quand on a connu de grands moments… On espère qu’il retrouve le niveau qui est le sien en Ligue 1".

Une montée qui serait logique pour l'ancien milieu de terrain, après des années de galère en Ligue 2. "Ca fait très longtemps qu'il est en Ligue 2 et par rapport à l’histoire de ce club, aux infrastructures, ce serait normal et un grand plaisir de les voir avec les autres grands clubs français", espère Benoît Pedretti.

Cédric Hengbart, pour la ville et ses habitants

Cédric Hengbart loue lui aussi le travail de l'entraîneur. Ancien grand latéral de l'AJA des années 2000 (186 apparitions), ce dernier voit un groupe solide qui s'est construit sur la durée. "Le coach est là depuis quelques temps, il connait bien l’effectif et le peaufine chaque année. Il prône le beau jeu et il est déjà monté plusieurs fois avec différents clubs. Les résultats sont bons et on voit que ça tourne bien en cette fin de saison. Tout va maintenant dépendre d'Ajaccio-Toulouse", déclare-t-il. 

Pour l'actuel entraîneur adjoint de Caen, Auxerre doit faire partie de l'élite du football français même si la Ligue 1 n'est pas la même depuis que l'AJA l'a quittée. "C’est un grand club français. Mais aujourd'hui dans le football moderne, c'est compliqué car ce sont les grandes villes qui sont en Ligue 1", estime l'ancien latéral.

Lors de cette dernière rencontre, Cédric Hengbart espère que les joueurs vont valider la montée, pour la ville. "Cela ferait tellement plaisir à tous ses habitants, beaucoup de gens supportent l'AJA. Et je pense aussi à ceux qui travaillent dans le club. Cela remettrait Auxerre sur la carte, dans les meilleurs équipes de France", confie-t-il.

L'AJA est un club avec une vraie histoire, une passion basée sur des hommes avec des valeurs.

Cédric Hengbart

Ancien latéral droit de l'AJA entre 2008 et 2013

Samedi, l'AJ Auxerre peut vivre une soirée historique. Stéphane Guivarc'h, Benoît Pedretti et Cédric Hengbart ont déjà connu ce genre de moments. C'est toute une ville qui espère voir les hommes de Jean-Marc Furlan prendre exemple sur leurs glorieux ainés, et se rappeler aux souvenirs des belles années.