Avallon : 250 jouets distribués gratuitement ce 24 décembre grâce à la solidarité d'Ethan, 6 ans

Il y a deux jours, Ethan a eu envie de faire un geste pour Noël. Particularité, Ethan a 6 ans. Ce jeune habitant d'Avallon (Yonne) a embauché ses parents, ce jeudi 24 décembre, pour récolter et donner près de 250 jouets à des familles en difficulté. Un beau geste d'humanité à la veille de Noël. 

Ethan, 6 ans, et sa petite soeur Ambre, 3 ans, distribuent les jouets récoltés aux familles dans le besoin.
Ethan, 6 ans, et sa petite soeur Ambre, 3 ans, distribuent les jouets récoltés aux familles dans le besoin. © Jérome Sureau

Depuis ce matin, 8 heures, le bar situé en place de l'hôtel de ville d'Avallon, ne désemplit pas. Ici, c'est un peu Noël avant l'heure. Des cadeaux sont distribués gratuitement toute la journée, pas par le Père Noël mais par Ethan, 6 ans. Il y a deux jours, ce jeune Avallonnais a eu l’idée d’une belle initiative en cette période de Noël marquée par une situation sanitaire délicate. 

C'est son père, Jérôme qui nous raconte. "Mardi dernier, quand il est rentré dans sa salle de jeux, il m'a dit "papa on a trop de jouets. Je pense que cela ne sert à rien alors qu’il y a d’autres enfants qui n’ont rien. L'important, c'est qu'on soit tous ensemble."

Ethan, 6 ans, vient de convaincre ses parents de donner une partie de ses jouets aux familles en difficulté. "Il voulait faire profiter d'autres enfants qui n'ont pas forcément tout ce qu'il a", explique Jérôme. "Mon idée, c'était de donner des jeux et des jouets aux enfants qui n'en ont pas pour qu'ils ne soient pas malheureux" ajoute Ethan. 

Une surprise pour ses parents qui ne s'attendaient pas à ce que leur fils prenne cette initiative. "Cela nous a surpris car je lui ai demandé à deux reprises "tu es sûr que tu veux donner des jouets?" parce qu'on sait qu'à cet âge là, ils ne sont pas trop prêteurs" explique le père d'Ethan. "Et c'est là que je me suis dis que les petits ont encore beaucoup de choses à nous apprendre, nous, les adultes."

Une collecte lancée sur les réseaux sociaux

Ethan décide donc de sélectionner plusieurs jouets dont il ne se sert plus. Puis avec l'aide de ses parents, et notamment son père Jérôme, il décide de lancer une grande collecte de jouets sur les réseaux sociaux. "J'ai près de 4000 amis sur Facebook grâce notamment au bar que je tiens. Et on s'est dit qu'on allait lancer l'idée sur les réseaux sociaux", explique Jérôme Sureau. "Et tout le monde a joué le jeu."

 

Près de 250 jouets récoltés 

En l'espace de deux jours, beaucoup d'habitants d'Avallon répondent à l'appel d'Ethan et de sa famille. "On nous a envoyé ou déposé énormément de cadeaux, on en a plus de 250. Il y a mêmes certaines personnes qui n'ont pas d'enfants et qui sont allés acheter des cadeaux neufs."

Une distribution gratuite devant le bar de l'hôtel de ville

La famille décide de distribuer les jouets ce jeudi, entre 8 heures et 20 heures, devant le bar situé place de l’Hôtel-de-Ville.  

Dès 8h ce matin, Ethan et sa famille ont débuté la distribution des jouets collectés devant le bar de l'hôtel de ville.
Dès 8h ce matin, Ethan et sa famille ont débuté la distribution des jouets collectés devant le bar de l'hôtel de ville. © Jérôme Sureau

Les jouets donnés par Ethan et sa petite sœur Ambre trônent au milieu d’un tas d’autres jeux collectés comme des jeux de société, des peluches, une table de billard, des voitures miniatures, ou encore des tableaux et des jeux d’éveils.

Une fierté pour les parents

Un geste de solidarité fort et une fierté pour Jérôme Sureau. "La vie est un peu compliquée en ce moment mais des gestes comme ça, ça nous fait du bien. Cela remonte le moral. Je vous avoue qu'on a versé notre petite larme ce matin avec mon épouse."

A 12h, près de 90 jouets avaient déjà trouvé preneurs. "Certaines familles sont agréablement surprises car elles pensaient que c'était payant."

Toute la famille espère que les jouets trouveront acquéreur d'ici la fin de la journée. Quant aux objets qui pourraient rester après la distribution, la famille Sureau envisage de les donner à une association caritative, ajdepe, qui oeuvre pour le Togo. Mais Ethan ne compte pas s'arrêter là. Il veut à l'avenir de nouveau donner les cadeaux qu'il a reçues. "On va être encore gaté donc on va encore redonner. On va faire toujours comme ça." 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs solidarité société