• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Brienon-sur-Armançon : pour contester, les électeurs votent Marine Le Pen

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

À Brienon-sur-Armançon, commune de l'Yonne d'environ 3 000 habitants, 45 % des électeurs ont décidé de voter Front national. La cause ? Un ras-le-bol de la classe politique dite "classique".

Par Nathan Boumadjer

A Brienon-sur-Armançon de nombreux électeurs ont fait le choix, ce dimanche 23 avril 2017, de voter Front National.

"Quand on voit tout ce qui se présente : Fillon trempe dans toutes les affaires, Mélenchon faut pas dire qu'il est quelque chose de terrible, on a déjà essayé la gauche et ce n'est pas mieux. Autant essayer le Front National, pourquoi pas.", selon l'un des électeurs de Brienon-sur-Armançon.



Pour d'autres, ce sont leurs difficultés financières qui ont joué sur leur vote.

"Il n'y a pas de boulot, pas d'aides, on a de trop petits salaires pour vivre. On ne vit pas, on survit" décrit une autre électrice de la commune.

Une situation que tente d'expliquer le maire de la ville, Jean-Claude Carra :

"Mon explication va être très simple : elle ne concerne pas uniquement Brienon, mais les communes de la même taille. Désertification complète de notre territoire, l'Etat ne s'occupe plus de nous, plus de gendarmerie, plus de trésorerie et les gens se sentent vraiment abandonner."

rienon-sur-Armançon : les électeurs votent Marine Le Pen pour contester
En Bourgogne-Franche-Comté, Marine le Pen devance Emmanuel Macron. Avec 25%, ce n'est pas la première fois que le Front National prend le dessus. C'était déjà le cas lors des régionales de décembre 2015. Mais comme la participation était nettement supérieure pour la présidentielle, le FN augmente sensiblement son nombre d'électeurs. C'est le cas dans l'Yonne avec 28,5% pour Marine le Pen. Et même 45% dans la commune de Brienon-sur-Armançon. - Sébastien Kerroux et Claude Heudes

Rappelons que lors des élections régionales de décembre 2015, le Front National est arrivé largement en tête dans le département de l'Yonne avec plus de 37% des voix. Reste à voir si cette tendance se confirme lors de l'élection présidentielle de 2017.

A lire aussi

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la difficile conversion au bio d'éleveurs laitiers

Les + Lus