• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Départementales 2015 dans l’Yonne : le canton de Pont-sur-Yonne est dans la ligne de mire du FN

Ce canton fait partie des objectifs principaux du Front national pour ces élections départementales. Tenu jusque-là par les socialistes, il est aujourd’hui sérieusement convoité par la formation d’extrême-droite, mais également par l’UMP.

Par Martin Caye

Le PS handicapé par le redécoupage des cantons


Le récent redécoupage électoral ne fait pas les affaires de la gauche. Il a été amputé des communes de Cuy, Gisy-les-Nobles, Lixy, Michery, Saint-Agnan, Villethierry et Evry.

A l’exception de cette dernière, le conseiller socialiste sortant et maire de Villeneuve-la-Guyarde Dominique Bourreau était arrivé en tête dans l’ensemble de ces communes lors des dernières élections cantonales. Elles vont désormais rejoindre les cantons du Gâtinais et de Thorigny-sur-Oreuse.

Le binôme PS, Françoise Martin et Dominique Bourreau, ne sont pas avantagés par le redécoupage électoral / ©
Le binôme PS, Françoise Martin et Dominique Bourreau, ne sont pas avantagés par le redécoupage électoral / ©

Le binôme PS que Dominique Bourreau compose avec Françoise Martin pour la liste « Ambition Citoyenne et Solidaire pour L’Yonne » se serait également passé de l’arrivée de Courtois-sur-Yonne dans le canton de Pont-sur-Yonne.

En effet, la droite était arrivée en tête lors des dernières départementales dans cette commune.

Dans le viseur du FN


Le Front national met en œuvre d’importants moyens pour faire basculer le canton en sa faveur.

Julien Odoul, conseiller auprès de Marine Le Pen, est candidat dans le canton de Pont-sur-Yonne. Jusqu’en décembre 2014, il militait au sein de l’UDI Seine-Saint-Denis avant de rejoindre l’équipe de la présidente du Front national.

Julien Odoul, candidat Front National à Pont-sur-Yonne, est conseiller en déplacements auprès de Marine Le Pen / ©
Julien Odoul, candidat Front National à Pont-sur-Yonne, est conseiller en déplacements auprès de Marine Le Pen / ©

Ne disposant pas d’ancrage local, le jeune cadre frontiste de 29 ans mise sur les thèmes favoris du Front national : immigration, insécurité et protection de la ruralité.

Ce « parachutage » fait grincer des dents. Le conseiller socialiste sortant Dominique Bourreau a taclé ce candidat qui, selon lui, « vient parler de ruralité en petits mocassins ».

Cependant, Julien Odoul pourra compter sur une militante icaunaise historique du Front national à ses côtés. Alexandrine Ferrand est l’épouse d’Edouard Ferrand, secrétaire départemental du FN et député européen.

En outre, le Front national pourra compter sur de bons résultats électoraux dans les récents scrutins. En 2011, le candidat FN Christian Fournier s’était hissé au second tour des élections départementales. De plus, Marine Le Pen était arrivée en tête lors des dernières élections présidentielles à Pont-sur-Yonne et Villeneuve-la-Guyarde, les deux principales villes du canton.

EELV-FDG joue la carte du local


Le binôme de candidats Europe Ecologie-Les Verts veut également faire entendre sa voix dans ces élections départementales. Il n’oriente pas sa campagne uniquement sur la contestation de la politique du gouvernement en place, comme dans de nombreux autres cantons.

Muriel Guelpa, aux côtés de Daniel Vey, proposent pour la liste EELV-FDG, un programme orienté vers les problématiques locales / ©
Muriel Guelpa, aux côtés de Daniel Vey, proposent pour la liste EELV-FDG, un programme orienté vers les problématiques locales / ©

Muriel Gelpa et Daniel Vey souhaitent attirer l’attention sur le collège de Pont-sur-Yonne, dont les effectifs sont trop importants pour sa capacité actuelle. Les candidats militent ainsi pour la construction d’un second établissement.

La droite peut-elle tirer son épingle du jeu ?


Le duel frontal du Front national et d’un Parti socialiste contesté sur sa gauche par EELV-FDG pourrait profiter à la liste UMP. Grégory Dorte est de nouveau candidat, aux côtés de Dominique Sineau.

Il avait été battu à plate couture aux élections cantonales de 2011 (9,78% au premier tour). Néanmoins, il avait pris sa revanche en ravissant en 2014 la mairie de Pont-sur-Yonne à la gauche qui la détenait depuis 1974.

Pont-sur-Yonne fait partie des cantons annoncés "gagnables" par le Front national / ©
Pont-sur-Yonne fait partie des cantons annoncés "gagnables" par le Front national / ©

Mission impossible pour la gauche ?


La gauche est divisée, concurrencée par un cadre du Front national et par la liste de l’UMP. Conserver le canton de Pont-sur-Yonne sera ardu pour le binôme socialiste. Les électeurs trancheront les 22 et 29 mars prochains.

La liste des candidats

  • Dominique BOURREAU et Françoise MARTIN - liste liste « Ambition Citoyenne et Solidaire pour L’Yonne » (PS)
  • Muriel GUELPA et  Daniel VEY - liste EELV/FDG
  • Grégory DORTE et Dominique SINEAU - liste UMP
  • Alexandrine FERRAND et Julien ODOUL - liste FN



Départementales 2015, mode d’emploi

Les élections départementales (ex-cantonales) auront lieu les dimanches 22 et 29 mars 2015. Une des nouveautés de ce scrutin est l’apparition de binômes de candidats (un homme, une femme). Par ailleurs, on appelle désormais conseillers départementaux les anciens conseillers généraux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus