Cet article date de plus de 6 ans

Elections départementales : "Le FN sait qu’il y a des trésors en Bourgogne" dit Florian Philippot

Le vice-président du Front national a lancé la campagne des candidats frontistes à Auxerre, dans l’Yonne, dimanche 25 janvier 2015. "Nous serons partout présents en Bourgogne pour ces élections départementales", a déclaré Florian Philippot.




Le FN veut gagner "un maximum de cantons" 

Les élections départementales auront lieu les dimanches 22 et 29 mars 2015. L’état-major du Front national lance son plan de bataille pour le futur scrutin. 
Le FN a présenté officiellement les huit candidats titulaires qui défendront ses couleurs dans les quatre cantons d’Auxerre.

Une centaine de personnes étaient présentes dans la salle.
Il y avait notamment l’eurodéputé Edouard Ferrand, secrétaire départemental du FN de l’Yonne, qui vient d’être nommé à la tête de la délégation française FN-RBM (Front national- Rassemblement bleu Marine) au parlement européen.

"Nous sommes maintenant un grand parti de gouvernement et c’est la première fois que nous abordons les élections départementales avec la possibilité de gagner pas mal de cantons", explique l’eurodéputé Florian Philippot.
"En Bourgogne, plusieurs cantons sont gagnables et nous nous donnerons les moyens de les remporter."



"En Bourgogne, il y a des trésors notamment dans la ruralité"

"La Bourgogne est une terre de contrastes", dit encore Florian Philippot. "Traditionnellement, c’est plutôt une bonne terre pour le Front national, mais maintenant il n’y a plus de mauvaises terres pour le Front national. Nous sommes hauts partout en France. Mais, c’est vrai qu’on y est particulièrement attachés. Moi-même, j’y ai été candidat aux élections européennes, elle faisait partie de ma grande circonscription Est.

On sait qu’il y a des trésors en Bourgogne, des trésors notamment dans la ruralité et c’est cela qu’on va particulièrement défendre pendant les élections, parce que nous sommes attachés à la proximité, à la défense des services publics partout et notamment en zone rurale, à la défense de cette France des oubliés et il y a beaucoup d’oubliés en Bourgogne, beaucoup d’invisibles. On va leur donner une visibilité, on va aller les aider pendant cette campagne", a conclu le numéro 2 du FN.



Retrouvez l'interview complète réalisée par Baziz Djaouti et Claude Heudes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique rassemblement national