Opération ville fantôme à Bléneau contre la fermeture du collège : "sans enfant, il n'y a plus de village"

Opération ville morte à Bléneau (Yonne) ce mercredi 1 février. Les habitants de la commune protestent contre la fermeture définitive du collège, prévue en juillet prochain. Cette décision a également du mal à passer chez les commerçants, qui baissent le rideau pendant une heure.

Le 10 novembre dernier, la nouvelle tombe comme un couperet. Les coûts de rénovation du collège Alexandre Dethou, à Bléneau (Yonne), sont trop onéreux s'élevant à près 6 millions d'euros. Le président du conseil départemental, Patrick Gendraud (LR), prend alors une décision qui semblait jusque-là inimaginable : fermer définitivement l'établissement.

"Ville oubliée, ville abandonnée"

Pour les habitants de la commune, la fermeture du collège est impensable. Pour manifester leur mécontentement, les villageois se sont rassemblés devant l'établissement, ce matin. 

L’élan de solidarité est allé jusque dans les boutiques. Les commerçants ont en effet décidé de baisser le rideau, pendant une heure. "Si collège fermé = ville morte", "ville oubliée, ville abandonnée",  peut-on lire sur les devantures des commerces de la ville. Pour eux, la fermeture du collège signe le début de l'oubli, avec un bassin de vie... sans vie. 

"On est contre la fermeture du collège, on veut garder de la vie en ville. Pour nous, ça va devenir compliqué. C’est le début d’un enchainement de plein de fermetures. Un bassin de vie sans enfant, sans famille, il n’y a plus de village", confie Julie Letourneau, une des commerçantes.

"On a envie que le collège reste. Puisque s’il n’y a plus de collège, il n’y a plus de vie dans le village, plus de commerce, plus de famille qui vont venir", raconte une autre.

Changement de collège pour les 125 élèves

Les 125 élèves devront donc changer d'établissement à la rentrée prochaine. ils seront redéployés soit au collège de Puisaye à Saint-Fargeau à 12 km, soit au collège Colette à Saint Sauveur en Puisaye à 23 km, ou bien encore au collège Michel Gondry à Charny-Orée de Puisaye à 29 km. Ce dernier est dimensionné pour recevoir de nouveaux collégiens, alors que les deux autres sites nécessiteront des aménagements pour éviter le "trop-plein" ou un minimum de rénovation.

Le collège de Bléneau devrait fermer ses portes en juillet prochain. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité