Yonne : Julien Odoul insulté dans un bar de Sens, Booba et Schiappa réagissent

Julien Odoul, président du groupe RN (Rassemblement National) au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté / © JC Tardivon / Maxppp
Julien Odoul, président du groupe RN (Rassemblement National) au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté / © JC Tardivon / Maxppp

Le conseiller régional RN a diffusé sur ses comptes Twitter et Facebook, vendredi 6 décembre, une vidéo où on le voit se faire insulter dans un bar de Sens par un autre client. Le rappeur Booba et Marlène Schiappa ont réagi sur les réseaux sociaux à cette altercation homophobe. 

Par Maryline Barate


Toujours sur les réseaux sociaux, Julien Odoul affirme qu'il a porté plainte pour insultes publiques, homophobie et menaces de mort contre l'homme qui le prend à partie. Ce commerçant de Sens filme l'élu contre son gré et l'interpelle en lui lançant : «salut, homosexuel», «salut, petit fils de pute». Dans son post, Julien Odoul demande également aux électeurs de Sens de répondre dans les urnes à cette altercation. L'élu RN est candidat aux prochaines municipales de Sens en mars 2020.
 


La vidéo a fait le tour du net ! Il faut dire que le rappeur Booba l'a partagée sur son compte Instagram suivi par 4,5 millions d'abonnés. Il semble s'amuser de la situation  : « On peut plus boire sa binouze tranquille dans c’pays !», estampillant son post d'émojis rigolards.
 

Au lendemain de la diffusion de cette vidéo, Marlène Schiappa a pris la défense de Julien Odoul. Dans un tweet, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité explique que de tels propos sont inadmissibles : « Homophobie et menaces doivent être dénoncées peu importe la personne ciblée. Si l’on excuse aujourd’hui l’homophobie sous prétexte que la victime est RN, demain l’homophobie sera excusée pour tout le monde. Non ! Débattons des idées, pas des personnes. »

 

Un post de Julien Odoul fait donc une nouvelle fois le buzz sur les réseaux sociaux. En octobre dernier, l'élu RN avait mis en ligne une vidéo où il demandait qu'on fasse sortir une femme voilée, accompagnant une sortie scolaire, de l'hémicycle de la région Bourgogne-Franche Comté.

Cela avait alors suscité une très grande émotion et une vive polémique car la loi n'interdit pas le port du hijab dans l'espace public. Marlène Schiappa avait condamné les propos du conseiller régional. Booba avait également pris part au débat en défendant les femmes voilées sur son compte Instagram en publiant une photo de l'une d'entre elles avec pour légende : « Si vous voulez avoir la paix… Foutez leur la paix ! »
 
Voir cette publication sur Instagram

SI VOUS VOULEZ LA PAIX FOUTEZ LEUR LA PAIX. #justdoit

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus