Cet article date de plus de 4 ans

Yonne : SOS Médecins et la ville de Sens expérimentent un dispositif pour les patients sans médecin traitant

En l'espace de vingt ans, la ville de Sens a perdu près de la moitié de ses généralistes. De nombreux praticiens sont partis en retraite, la relève tarde à arriver. Pour pallier ce problème, la municipalité a signé une convention avec SOS médecins.

© via Pixabay
Le chiffre donne le tournis. 20% des Sénonais sont aujourd'hui sans médecin traitant. Certains en cherchent et n'en trouvent pas. Ils sont débordés car pas assez nombreux. Or, depuis dix ans, les personnes de 16 ans et plus qui n'ont pas de médecin traitant déclaré sont moins remboursées. 

Une expérimentation inédite en France

Pour permettre aux personnes les plus fragiles d'être suivies par praticien, la ville de Sens et SOS médecins se sont lancées dans une expérimentation inédite en France. Ce sont les médecins de cette structure qui prennent en charge les patients volontaires. Sont ciblées prioritairement les personnes âgées et/ou souffrant de maladies chroniques. 

200 Sénonais concernés

L'initiative a été lancée début janvier 2016. Une douzaine de patients est entrée dans le dispositif. Ils bénéficieront d'une consultation une fois tous les trois mois pour leur suivi médical et la prolongation d'éventuels traitements. Au total, près de 200 Sénonais pourraient être pris en charge par SOS médecins. Ce dispositif, qui a fait tiquer l'Assurance maladie, n'est pas destiné à durer. La ville de Sens espère attirer de nouveaux généralistes en leur proposant notamment une prime à l'installation de 15 000 euros.

Le reportage de S. Kerroux et Y. Etienne avec :
durée de la vidéo: 02 min 33
Santé : une convention signée entre SOS médecins et la ville de Sens

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société