SÉRIE. Retour aux 90 km/h : l'Yonne espère poser les nouveaux panneaux "d'ici septembre"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Guyenne .

Où en est le retour aux 90 km/h en Bourgogne ? Dans l'Yonne, le projet se concrétise après plusieurs mois de consultations. Il reste encore plusieurs étapes, mais le conseil départemental espère poser les premiers panneaux autour de la prochaine rentrée scolaire.

Le 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée passe de 90 à 80 km/h sur une large partie du réseau de départementales françaises. Face à l'impopularité massive de cette mesure, terreau des "gilets jaunes", le gouvernement d'Edouard Philippe décide, un an plus tard, de permettre aux départements de revenir aux 90 km/h sur certains axes. Qu'en est-il aujourd'hui ? France 3 s'est penché sur la situation des quatre départements de Bourgogne. Deuxième étape de cette série : l'Yonne, qui doit normalement repasser à 90 km/h d'ici la rentrée.

L'Yonne attend l'avis de la commission de sécurité routière

C'est un long processus qui touche à sa fin. Dans l'Yonne, 500 km sur les 4 850 km de routes gérées par le département doivent repasser, avant la fin de l'année 2022, à 90 km/h. 

En décembre 2021, une consultation des habitants de l'Yonne a récolté 9 000 réponses. 95% des répondants se sont dit favorables au retour à 90 km/h, même partiel, sur les routes du département. Deux mois plus tard, le 11 février, les élus du conseil départemental se prononcent en faveur de ce retour à l'ancienne limitation de vitesse. 

Et maintenant ? Le département est en train de finaliser son rapport, qu'il présentera fin mai-début juin à une commission départementale de sécurité routière. Celle-ci devrait rendre son avis autour du mois de juillet. Un avis consultatif seulement : c'est Patrick Gendraud, le président de département de l'Yonne, qui aura le dernier mot. "Mais nous voulons vraiment obtenir l'aval de la commission", explique le cabinet du président.

"L'idée n'est pas d'y aller au forceps. Il faut que ce soit construit avec de la coopération et de la motivation."

Cabinet du président de département

Pour élaborer son dossier, l'Yonne s'intéresse à ce qui s'est déjà fait dans d'autres départements : la Seine-et-Marne et l'Aube, notamment. Le conseil départemental icaunais envisage de poser les premiers panneaux 90 km/h "d'ici fin août si on est optimiste, d'ici septembre si on est plus réaliste."

Quelles routes et quel coût ?

Au final, seuls 10% du réseau routier sont concernés. La loi impose en effet de nombreuses exceptions : impossible de revenir aux 90 km/h sur les routes de moins de 10 km, celles pourvues de tourne-à-gauche, de croisements, d'arrêts pour transports en commun et autorisées au passage d'engins agricoles.

En pratique, il devrait s'agir de l'ensemble des routes départementales qui remplissent ces critères et qui relient l'Yonne aux départements limitrophes : Aube, Nièvre, Côte-d'Or, Loiret, Seine-et-Marne. La D606, qui relie Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) à Auxerre en passant par Sens, Joigny et Appoigny, est donc concernée. Le changement de signalisation est chiffré à 110 000 € pour ces 500 km de route. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité