#studio3 : Gervaise, forte et fragile à la fois

Oscillant entre la pop et la chanson à texte, entre la force et la vulnérabilité, Gervaise déploie toute la palette de son talent dans son nouvel EP qui vient de sortir, Tendre Chair.

"Ma mère m'a toujours dit que, petite, j'ai chanté avant de parler". Gervaise est une passionnée. Cette autrice-compositrice interprète, originaire de l'Yonne, ne pourrait pas vivre sans musique. Et ça, ça nous arrange bien ! 

Réunir Barbara et Madonna

En dix ans, évidemment, le style de Gervaise a évolué. L'univers pop s'est affirmé. Mais si la trentenaire avoue une admiration sans bornes pour la show girl Madonna, elle n'oublie pas le coup au cœur ressenti à 16 ans quand elle a découvert Barbara et ses textes.

"J'ai coutume de dire que j'ai deux mamans", s'amuse l'artiste. Le point commun entre Barbara et Madonna ? "Je suis fascinée par la puissance féminine et j'aime me dire que je peux transmettre moi aussi de la force à celles qui m'écoutent".

Résultat, Gervaise aborde des sujets forts (la solitude, les diktats de la beauté) avec une plume affirmée mais bien souvent sur une musique très groovy et enjouée.

"Chair tendre", un nouvel EP

En septembre 2023, Gervaise a sorti son troisième EP avec ses nouveaux complices François Welgryn et William Rousseau.

"Je voulais explorer le thème de la dualité, entre la force et la fragilité, ma poésie et mon côté plus punchline", explique l'artiste.

On souhaite que l'accueil réservé à ce nouvel opus soit aussi enthousiaste qu'en 2018 lors de la sortie du précédent EP. Elle avait alors remporté plusieurs tremplins et récompenses prestigieuses, dont le prix Georges Moustaki du public.

Dans la galaxie Suzane, Aloïse Sauvage et Marie Flore, Gervaise a sa petite musique à faire entendre.

▶ Découvrez d'autres artistes sur le plateau de #studio3

#studio3 a été réalisé par les équipes de France 3 Bourgogne :

  • Mise en images : Vincent Chapuis
  • Techniciens vidéo :  David Juillet et Antoine Dutot
  • Son : Antoine Bergey et Gilles Parnalland
  • Lumières : Jean Picard
  • Cadreurs : Jean-Philippe Beulaygue et Laurent Soyer
  • Scripte : Mathais Bourdier
  • Infographie : Cyrille Fouquin
  • Montage : Pierre Chamussy
  • Journaliste : Maryline Barate