Trafic de drogue à Avallon : une élue accuse le directeur général de la mairie de l'avoir menacée de mort

Mardi 2 juillet, Bruno Villecourt, qui fait fonction de directeur général des services d'Avallon, a été en garde à vue. Il est mis en cause pour refus de répondre aux réquisitions des gendarmes, et insulte et menace de mort envers une élue. Des accusations réfutées par le principal intéressé.

Bruno Villecourt, qui fait fonction de directeur général des services de la mairie d'Avallon, a été placé en garde à vue mardi 2 juillet. Il est mis en cause pour avoir refusé de répondre aux réquisitions des gendarmes, et pour avoir insulté et menacé de mort une élue.

Les premiers faits remontent au lundi 8 avril 2024. La veille, près de 70 kg de cannabis et environ un kilo de cocaïne sont retrouvés au domicile de Jamilah Habsaoui. La mairie est alors en situation de crise, et Bruno Villecourt doit sécuriser les lieux pour ne pas laisser entrer les médias.

"Je tombe sur deux jeunes gendarmes, réquisitionnés pour des rétroviseurs cassés", raconte Bruno Villecourt. "Je leur demande de sortir pour voir les agents. Je n’ai pas fait obstacle à des réquisitions, j'ai demandé à sortir pendant deux minutes pour m'adresser à eux sur la sécurité."

À LIRE AUSSI : Les lingots d'or et l'argent n'ont pas été saisis chez la maire d'Avallon : révélations dans l'affaire Jamilah Habsaoui

Des accusations niées en bloc

Nouvel épisode un mois plus tard, lors du premier conseil municipal sans Jamilah Habsaoui. Lors de la séance, une élue, Aurélie Farcy, demande la démission de la maire. À l'issue du conseil, l'ancien directeur de cabinet de la maire aurait dit "dégage" à l'élue.

Des propos niés par Bruno Villecourt. "En sortant, j’accompagne une élue et on se rend à mon bureau, on a trois personnes qui assurent que je n'ai jamais dit ça. Le procureur a les attestations et même le témoin à côté d’elle a confirmé que je ne l’avais jamais insultée."

Deux jours plus tard, Aurélie Farcy aurait été menacée de mort par Bruno Villecourt. Alors qu'elle était dans la rue, il aurait crié à la fenêtre de sa voiture "je vais te crever !" Mais là aussi, il réfute ses accusations. "Dans une vidéo de la ville, on me voit dans ma voiture faire le tour de la place et repartir. De 9h06 jusqu’à 9h13, je suis au téléphone et je ne la vois même pas. Sur la vidéo, la gendarme est incapable de dire si elle est là ou pas.'

Bruno Villecourt a porté plainte contre Aurélie Farcy pour dénonciations calomnieuses le même jour que sa garde à vue, mardi 2 juillet. 

Rappel de l'affaire

Pour rappel, la maire d'Avallon Jamilah Habsaoui avait été arrêtée le 7 avril 2024. Dans son domicile familial, 70 kilos de cannabis et un kilo de cocaïne ont été saisis, ainsi que 20 lingots d'or (dont 18 faux) et 7 000 euros en argent liquide chez ses frères.

Elle est placée en détention provisoire et mise en examen pour détention et trafic de stupéfiants, avec cinq autres personnes, dont ses deux frères. Le premier reconnait avoir pris part au trafic, mais nie l'implication de sa sœur. Le second a été remis en liberté fin avril. Jamilah Habsaoui sortira de prison, sous liberté conditionnelle, le 14 mai 2024.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité