Cet article date de plus de 5 ans

Yonne : au musée de Laduz, les visiteurs voyagent dans le temps

A Laduz, dans l’Yonne, un musée retrace l'histoire de la vie quotidienne en milieu rural en France aux cours du XVIIIème, XIXème grâce à une grande collection d’objets d’art populaire.
durée de la vidéo: 04 min 45
Yonne : au musée de Laduz, les visiteurs voyagent dans le temps
"Je me suis baissé pour ramasser des choses qui étaient par terre et sur lesquelles on allait marcher avec indifférence", voilà qui résume le projet de Raymond Humbert, le créateur du musée de Laduz, dans l’Yonne.

En pleine campagne icaunaise, le musée présente une gigantesque collection d’objets d’art populaire, une façon de retracer la vie quotidienne en France au cours des XVIIIe, XIXe et XXe siècle. 


Une vie de collectionneurs

Toute leur vie, Jacqueline Humbert et son mari, le peintre Raymond Humbert décédé en 1990, ont arpenté les salles de vente, les brocantes, les ferrailleurs en quête d’objets farfelus. Le musée de Laduz est le résultat de ces années de recherches.

"Je me suis baissé pour ramasser des choses qui étaient par terre et sur lesquelles on allait marcher avec indifférence"


En se baladant, les visiteurs peuvent donc observer des outils d’artisans, d’agriculteurs mais aussi des œuvres d’arts mystérieuses et des jouets anciens. De vieilles peluches et autres objets du quotidien côtoient ainsi des machines à tisser sorties tout droit des contes de fées, des outils d’agriculteurs, de maréchal-ferrant ou encore de ferronnier.

Une exposition sur le thème du papier

Cet été, jusqu’au 28 août 2016, le musée accueille aussi une exposition d’art contemporain sur le thème du papier. Trois artistes : Marie-Thérèse Herbin, Odin et Bernadette Chené y exposent leurs œuvres d’arts : sculptures, peintures, compositions.


Des ateliers pour enfants

Aujourd’hui, l’objectif de Jacqueline Humbert : maintenir absolument cet héritage du patrimoine français et le transmettre aux générations futures. "Comment faire découvrir aux enfants que la mémoire et le savoir des artisans sont notre patrimoine commun, si ce n’est à travers les matières, les outils, les gestes et les photos anciennes, témoignages de leurs vies ?" questionne-t-elle sur son site internet.


Elle propose donc plusieurs ateliers destinés tout particulièrement aux enfants. Ils peuvent ainsi apprendre à fabriquer leurs propres jouets en bois ou s’initier à la danse des sabots, qui servait aux paysans à dissocier le grain de blé de son épi par la ronde et le battement des sabots sur les récoltes.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs musée culture patrimoine